Lancement officiel du projet conjoint de réintégration des jeunes affectés par les conflits à Rutshuru

22 mars 2016

Démobilisation d'un enfant soldat

Le projet conjoint d’Appui à la Stabilisation de l’Est de la RDC par la réintégration des enfants associés aux forces et groupes armés (EAFGA) a été  officiellement lancé ce mardi 22 mars dans le territoire de Rutshuru.

La cérémonie officielle sera présidée par le ministre du Développement rural, Monsieur Eugène Serufuli en présence de Madame Priya Gajraj, Directeur Pays du PNUD en RDC et de Madame Eriko Asakura, Première secrétaire à l’Ambassade du Japon en RDC, du ministre provincial du Plan, Budget, Communication et Médias, Madame Marie Shematsi, et du ministre provincial de l’Education, Genre et Famille, Madame Adèle Bazizane, ainsi que des autorités locales dont le Mwami de la Chefferie de Bwisha, Monsieur Dieudonné Ndeza.

Le Projet conjoint d’appui à la stabilisation de l’Est de la RDC par la réintégration des enfants associés aux forces et groupes armés est une initiative du PNUD qui sera mise en œuvre en collaboration avec le Gouvernement congolais et les agences des Nations Unies dont le PAM, l’ONUFEMMES et l’UNICEF.

Ce projet financé par le Gouvernement du Japon pour un coût total de 4.035.128 USD va permettre de lancer l’opération de réinsertion socio-économique de 1000 individus dont 500 Enfants Associés aux Forces et Groupes Armés et 500 personnes vulnérables des communautés d’accueil.

Il s’agira de canaliser positivement les jeunes dans des activités d’auto-prise en charge économique, d’autonomisation et de promotion de la cohésion sociale et la stabilisation de la Chefferie de Bwisha dans le territoire de Rutshuru.

Dans le dispositif de mise en œuvre, le PNUD assure la coordination du projet conjoint, en collaboration avec le PAM, l’ONUFEMMES et l’UNICEF, avec l’implication très active des structures gouvernementales, telles que l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) et le Bureau de la Représentante Personnelle du Chef de l’Etat chargée de la lutte contre les violences basées sur le Genre et le Recrutement d'enfants.

L’UNICEF est chargé de la re-scolarisation des enfants en âge de fréquenter l’école. Le PAM va s’occuper de l’alimentation des élèves (School feeding) et l’ONUFEMMES devra veiller sur la prise en compte du genre dans le processus de réinsertion. Cette approche holistique dans la gestion de ce projet permettra une mise en œuvre intégrée des activités du projet sur le terrain.

Pour rappel: Dans tout contexte post-conflit, l’emploi est souvent la clé d’un retour rapide à la stabilité. Il constitue également la condition indispensable pour la réintégration, la relance économique et une paix durable. C’est pour créer les conditions favorables au processus de réintégration durable des communautés affectées par les conflits que le PNUD lance ce projet.

Renseignements pratiques: Les cérémonies de lancement du projet se dérouleront le 22 Mars 2016 à partir de 11h50 au Bureau de l’Administration du Territoire de Rustshuru.

Contact information

PNUD : Aline MALIBANGAR, aline.malibangar@undp.org ; PAM : Fidèle NZABANDORA, fidele.nzabandora@wfp.org ; UNICEF: Ndeye Marie DIOP, nmdiop@unicef.org ONUFEMMES : Anne-marie NABINTU LURHAKUMBIRA, anne-marie.nabintu@unwomen.org ;

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global