Le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi accompagné des Présidents des deux chambres du Parlement, des membres du Gouvernement et partenaires au développement

En marge de la Journée internationale de l'élimination de la pauvreté dont le thème cette année est « Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté », le PNUD/RDC en synergie avec d’autres agences des Nations-Unies ont accompagné la Présidence de la République au lancement du Programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités. La cérémonie s’est déroulée ce 16 Octobre 2019, journée dédiée à l’Alimentation, sur le site du Lac de Ma Vallée, dans la commune de Mont Ngafula, à Kinshasa.

Le programme présenté par le Président Félix Tshisekedi repose sur trois axes principaux à savoir : l’amélioration de l’accès des populations rurales et péri-urbaines aux infrastructures et services socio-économiques de base; le développement des filières économiques locales rentables et durables; le renforcement des compétences managériales des bénéficiaires du programme.

Le premier axe vise à accroitre l’accès de la population au service de base qui sont l’habitat, l’électricité à travers la promotion des micro centrales hydro-électriques, l’eau potable, la santé, et les pistes de dessertes agricoles. Le deuxième vise à s’assurer que les populations des villages et des quartiers péri-urbains, disposent des sources des revenus améliorées et stables et qu’elles consomment au moins un repas équilibré par jour. Et le troisième touche le renforcement des capacités en gestion axé sur les résultats de développement au niveau national, provincial et local.

Dans son adresse, le Président de la République a affirmé que « la pauvreté reste un phénomène de masse en RDC ». En dépit de l’absence d’une mise à jour récente de l’enquête nationale sur la pauvreté, celle-ci est évaluée à 63% en 2017, avec une incidence en milieu rural qui avoisine les 70%.

S’appuyant sur une étude du PNUD/RDC, Félix Tshisekedi a indiqué que l’incidence de la pauvreté était supérieure à 95 % dans 15 territoires de la RDC, et qu’il y a d’autres provinces qui influencent encore négativement la qualité des vies des Congolais. Au-delà de tout, il a insisté sur sa volonté de transformer le potentiel agricole congolais avec ses 80 millions d’hectares de terres arables et 40 millions irrigables avec les moyens que peut générer la RDC.

Il a en outre soutenu que 2 milliards d’individus peuvent être nourris par le potentiel agricole de la RDC tout en se disant rassuré par l’accompagnement dont il bénéficie des partenaires financiers et multilatéraux.

A la fin de son adresse, le Chef de l’Etat accompagné des Présidents des deux chambres du Parlement, des membres du Gouvernement, ont procédé à la visite des stands érigés pour l’occasion par différentes organisations et agences des Nations Unies impliquées dans la lutte contre la pauvreté en RDC dont le PNUD.

Doudou Kajangu

Visite des stands érigés pour l’occasion par différentes organisations et agences des Nations Unies impliquées dans la lutte contre la pauvreté en RDC dont le PNUD.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global