La Présidente de l'Assemblée Nationale l'Honorable Jeanine Mabunda et le Représentant Résident Dominic Sam du PNUD/RDC lors de la cérémonie de lancement du dialogue parlemntaire

Les présidents, vice-présidents, questeurs et responsables des commissions genre des Assemblées provinciales de la RDC se sont réunis depuis du 17 au 19 juillet à Kinshasa dans le cadre d’un dialogue parlementaire des champions du Genre en République démocratique du Congo.

Organisé par le Programme des Nations Unies pour le Développement en collaboration avec le Ministère du Genre, Enfant et Famille, ce dialogue de haut niveau a été ouvert par la Présidente de l’Assemblée Nationale l’Honorable Jeanine Mabunda en présence de la Ministre du Genre, Enfant et Famille Madame Chantal Safou et du Représentant Résident du PNUD Dominic Sam et d’autres invités de marque.

Ces assises visaient à renforcer le rôle des Assemblées provinciales dans la mise en œuvre de l’Agenda de l’égalité de sexes en RDC et à stimuler le leadership des Responsables des bureaux des Assemblées provinciales en vue d’en faire une opportunité pour la promotion du genre.

De manière spécifique cet atelier a permis de renforcer le leadership du Présidium sur l’engagement en ce qui concerne l’agenda du genre dans les provinces respectives. Les députés ont pu mieux décliner leur rôle de redevabilité en matière du genre au regard des fonctions parlementaires à savoir : la fonction d’information, la fonction de représentation, la fonction de contrôle et la fonction de production législative.

Dans son mot d’ouverture, la Présidente de l’Assemblée Nationale, Honorable Jeanine Mabunda a souligné la nécessité d’impliquer les élus du peuple dans le plaidoyer en faveur de la promotion du genre car selon elle « Comme législateurs, tant au niveau national que provincial, nous devons nous préoccuper de cette question du genre, pas parce que c’est à la mode mais parce qu’il est démontré que la participation de la femme aux Institutions de la République amène une meilleure gouvernance » Et d’ajouter « la femme, semble-t-il, a un sens plus élevé du combat collectif et de l’intérêt général »

Le Représentant Résident à quant à lui affirmé que « l’égalité des sexes est un droit, et la réalisation de ce droit est le meilleur moyen de surmonter certains défis les plus urgents de notre époque. Il est donc clair que le Parlement joue un rôle essentiel en tant que correcteur des inégalités tributaires des législations et des politiques publiques peu équitables. C’est pourquoi, il est constamment sollicité par les organisations de la société civile dans son rôle de plaidoyer pour la réforme des lois ».

Plusieurs thématiques ont été passées en revue à savoir : les fondements constitutionnels et normatifs de la promotion du genre en RDC ; la redevabilité parlementaire en matière du genre ; les partenariats pour le plaidoyer parlementaire en matière du genre; la communication parlementaire sensible au genre, la gouvernance foncière équitable et les attentes pour le renforcement législatif des assemblées provinciales.

A l’issue de ces assises, six grandes recommandations ont été adoptées. Il s’agit de mettre en place le  Forum parlementaire sur le genre qui doit se tenir chaque année dans une province donnée ; accompagner  techniquement et financièrement l’organisation de ce Forum ; d’organiser les séminaires interinstitutionnels dans toutes les provinces en impliquant le Gouvernement provincial, l’Assemblée provinciale et la société civile sur la redevabilité en matière du genre ; de tenir des sessions d’information et de formation au profit des Assemblées provinciales sur les questions des populations ( dividende démographique), ODD, planification provinciale de développement ) ; de déployer des experts pour accompagner les commissions  parlementaires et les administrations des Assemblées provinciales sur des matières telles que : élaborer les édits, assurer le contrôle parlementaire, la communication parlementaire et d’ assurer un appui pour l’archivage au sein des assemblées parlementaires et la production des annelles parlementaires.

En encourageant la tenue de ce dialogue parlementaire des champions du genre en RDC, le PNUD appuie le leadership des Parlementaires pour qu’ils agissent comme de porteurs des changements positifs devant guider la gouvernance publique équitable en RDC.

Clarisse

Icon of SDG 05

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global