PRIORITÉ

VIH-SIDA

Une crise du développement humain

D’après les estimations de l’ONUSIDA, en 2012, 79 978 de Congolais bénéficiaient de traitements antirétroviraux (5 055 enfants, 74 923 adultes) en RDC sur près de 450 000 personnes vivant avec le VIH et éligibles au traitement. Ceci montre que l'épidémie n'est pas seulement une crise de santé publique, mais aussi une crise du développement humain. Le VIH attaque généralement les personnes dans leurs années les plus productives, plongeant les familles et les communautés dans la pauvreté. Le PNUD cherche ainsi à arrêter la progression de l’épidémie VIH-Sida et à en inverser les tendances.

Nos objectifs

Les ressources propres du PNUD se focalisent sur l’appui au niveau politique, stratégique et de coordination dans les trois domaines prioritaires suivants: Renforcement de la gouvernance et coordination de la réponse au VIH/sida Intégration de la problématique du VIH/sida dans la gestion du développement VIH/sida et promotion des droits de l’homme et de l’égalité des sexes.

0.7% 

DE LA POPULATION

de personnes âgées de 15 à 49 ans infectées par le VIH.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global