Message du Secrétaire Général Ban Ki-moon à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau

22 mars 2016

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon

Cette année, la Journée mondiale de l’eau met l’accent sur les liens entre l’eau et l’emploi. Près de la moitié des travailleurs – 1,5 milliard de personnes – travaillent dans des secteurs liés à l’eau, et presque tous les emplois dépendent de la disponibilité de ressources en eau douce.

Malgré son importance cruciale, l’eau ne reçoit pas toute l’attention qu’elle mérite en tant que ressource à gérer. Or, elle joue un rôle central dans la survie de l’humanité, l’environnement et l’économie.

Tous les travailleurs peuvent subir les effets nocifs d’un approvisionnement en eau et d’un assainissement déficients. Près d’un cinquième des 2 millions de décès imputables au travail sont causés par une eau potable de piètre qualité, un assainissement inadéquat et une mauvaise hygiène.

Bien souvent, les gens qui ont le moins accès à l’eau et à l’assainissement sont également ceux qui ont difficilement accès à des soins de santé et à des emplois stables, ce qui perpétue le cycle de la pauvreté. Je suis particulièrement préoccupé par les disparités entre villes et campagnes, entre hommes et femmes, et entre riches et pauvres.

La prestation de services essentiels d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène adaptés à domicile, dans les écoles et sur les lieux de travail permet l’éclosion d’une économie robuste en contribuant au maintien d’une population et d’une main-d’œuvre saines et productives.

Nous pouvons prendre des mesures audacieuses pour remédier aux inégalités en matière d’accès à l’eau dans le cadre des efforts que nous déployons pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

L’objectif de développement durable 6 – garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable 

– répond à cet impératif. En cette Journée mondiale de l’eau, réaffirmons notre ferme volonté d’améliorer la qualité de l’eau et la gestion et la protection des ressources en eau dans le cadre de notre campagne historique qui vise à garantir à tous les êtres humains le droit de vivre dans la dignité.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe