Ouverture Forum de l'emploi à Bunia

25 nov. 2015

- Monsieur le Commissaire Spécial de la Province de l’Ituri ici représenté par le Chef de Division Unique,

- Honorables Députés Nationaux,

- Honorable Président de l’Assemblée Provinciale, - Messieurs les Membres du Comité de Sécurité, - Monsieur le Maire de la Ville de Bunia,

- Messieurs les représentants de la FEC, de la Société Civile et des partenaires techniques et financiers,

- Distingués invités,

Je suis heureuse de prendre la parole en ce jour, à l’occasion de l’ouverture du Forum de l’Emploi, en Ituri. Ce Forum est l’occasion d’examiner les stratégies pour soutenir les efforts de la nouvelle province et promouvoir la création de perspectives d’emploi pour les jeunes. C’est pourquoi, je voudrais remercier les autorités de la province et leurs partenaires qui ont créé cet espace de dialogue et de réflexion.

Comme vous le savez, sur base de son Document de Programme Pays pour la période 2013-17, le PNUD appuie le Gouvernement dans l’orientation des politiques et des programmes publics visant la croissance inclusive et le développement durable. Le PNUD met l’accent, entre autres, sur le développement d’un ensemble de mesures destinées à stimuler l'emploi, centrées autour de  La promotion des petites et moyennes entreprises ;  L’amélioration du climat des affaires ;  Le développement des compétences :  L’accès à la microfinance et à la technologie, notamment à travers le modèle des chaînes de valeur dans le secteur agricole, et tenant compte de la dimension Genre.

En Ituri, et dans la ville de Bunia en particulier, le chômage des jeunes représente un problème socioéconomique majeur. En l’absence de statistiques fiables sur le taux de chômage et le revenu moyen, on estime toutefois que le taux de chômage atteindrait près de 80% de la population active et près de 90% des jeunes. Le revenu moyen serait de l’ordre de 30 dollars par mois par ménage, soit 1 dollar par jour… Par ailleurs, les jeunes désœuvrés de la ville, parmi lesquels on compte un nombre d’ex-combattants, sont souvent considérés comme les responsables des problèmes d’insécurité du milieu.

-Excellences, Distingués invites,

Ces chiffres sont inquiétants et nous interpellent profondément. C’est pourquoi, je voudrais partager ce message avec vous : Une jeunesse sans emploi est une jeunesse sans perspective d’avenir qui ne pourra pas imaginer son futur avec enthousiasme et sérénité.

Dans tous les pays du monde, le chômage frappe durement la jeune génération, en particulier ceux qui sont sans formation et sans qualification. Ici, la situation est critique car l’on sait que la région de l’Ituri a traversé de rudes épreuves et qu’elle se relève à peine des traumatismes de la guerre. Il est donc temps d’agir ENSEMBLE et de réfléchir à des actions concrètes qui créent de l’emploi, et qui osent innover.

C’est pourquoi le PNUD appuie l’organisation de ce Forum de l’Emploi des jeunes dans le but d’ouvrir un débat public autour de cette problématique et d’identifier des pistes de solution. Les débats viseront à créer une plateforme de concertation pour la promotion de l’emploi et la cohérence des interventions entre: Les structures techniques du Gouvernement, notamment l’Office National de l’Emploi (ONEM), dont le bureau a récemment ouvert ses portes à Bunia ;  Le secteur privé, représenté par les entreprises membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) ;  Les organisations de la société civile ;  Les institutions de formation professionnelle et les universités.

Le but du Forum est aussi de faciliter la rencontre entre la demande et l’offre d’emploi dans le contexte local, en mettant en relation, d’un côté, les institutions demandant de la main d’œuvre et, de l’autre côté, les jeunes sans emploi capables d’offrir une main d’œuvre qualifiée dans différents domaines. Dans ce contexte, les institutions de formation universitaire et professionnelle jouent un rôle important pour permettre aux jeunes d’acquérir les compétences nécessaires, requises par les employeurs.

Le Forum se concentrera autour des domaines économiques prioritaires pour la province, susceptibles d’accélérer la création d’emplois et de revenus, notamment :  Le secteur agricole et agro-alimentaire (l’agriculture, la pêche, l’élevage et la transformation des produits) ; Le secteur des infrastructures et manufacture, notamment la construction et la mécanique;  Le secteur des services (l’hôtellerie-restauration et l’informatique) ;  Le secteur des mines et hydrocarbures. Pour promouvoir le changement, et réaliser de véritables opportunités économiques visant la croissance inclusive et le développement durable, il est également nécessaire de mettre en valeur les atouts de la nouvelle province de l’Ituri, notamment ses ressources naturelles (l’or, le bois, la terre), et ses ressources humaines, surtout les jeunes qui représentent une force vive de la société, et les femmes, qui sont souvent non employées ou sous-employées dans le marché du travail formel.

Excellences, Distingués invités,

Le PNUD à travers ses projets et programmes, continuera à appuyer les stratégies pour la promotion de l’emploi des jeunes en Ituri, en soutenant les pistes de solution qui seront proposées lors de ce Forum, dans ces domaines prioritaires. Je tiens à réaffirmer que le PNUD continuera d’œuvrer pour appuyer la reprise économique locale et la transition vers le développement durable à travers les différents volets d’intervention, incluant la gouvernance locale, la justice, le soutien à la décentralisation, et l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Au nom du PNUD-RDC, je vous souhaite bon travail et de bons et fructueux débats.

Je vous remercie.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe