Allocution du Réprésenant Résident a.i. du PNUD à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de l'Atelier de validation de la feuille de route du partenariat mondial et du New Deal

6 août 2015

Le Ministre du Plan et de Révolution de la Modernité et le Directeur Pays au Programme du PNUD - Crédits Louise André, PNUD-RDC 2015

Excellence Monsieur le Ministre du Plan et Révolution et de la Modernité,
Mesdames et Messieurs les Chefs des Agences et des coopérations Bi et Multilatérales,
Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux,
Mesdames et Messieurs,  
Distingués invités,
 
Je voudrais tout d’abord remercier le Gouvernement de nous avoir associé aux travaux de validation de la Feuille de Route du Partenariat Mondial et du New Deal. 
 
Notre collaboration a permis aux partenaires, à savoir l’Allemagne, la Belgique, le Canada et la Grande Bretagne, de formuler des recommandations pour plus d’efficacité dans l’aide et dans le développement de la RDC. 
 
Ce document concrétise la volonté du Gouvernement de s’orienter vers plus de cohérence dans la stratégie de développement du pays. Il soulève notamment la question des réformes devant conduire le pays à  adopter le leitmotiv « Une vision, Un plan » grâce à l’élaboration du Plan National Stratégique de Développement. Il invite par ailleurs à définir les stratégies propres à chaque secteur, et à favoriser l’application de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine en RDC. 
 
Cette feuille de route situe également le contexte de l’aide en RDC,  et met en lumière la difficulté de fédérer les différents acteurs autour d’une stratégie commune, coordonnée par le Gouvernement. Cette feuille de route identifie les défis à surmonter pour améliorer l’efficacité de l’aide en RDC et tire les leçons de la non-application des précédentes initiatives. 
 
Excellence Monsieur le Ministre,
 
En restaurant le leadership du Gouvernement dans la politique de l’aide, la RDC participe elle aussi à la mise en œuvre du Partenariat Mondial et du New Deal. 
 
Grâce à cette feuille de route, nous pouvons désormais cibler les actions à mettre en œuvre pour renforcer notre coopération. Les défis précédemment évoqués, et relevés par les membres du Groupe de Coordination des Partenaires, doivent donc être examinés pendant les travaux de groupe pour parvenir à un document enrichi et validé.
 
Excellence Monsieur le Ministre,
Mesdames, Messieurs,
 
En dépit des observations formulées, le PNUD et les autres partenaires apprécient à sa juste valeur l’implication active de la RDC dans le processus de mise en œuvre du Partenariat Mondial de Busan. 
 
J’ai noté que cette participation active a poussé le NEPAD à organiser deux Ateliers régionaux sur l’efficacité de développement. De même, le G7+, regroupement des pays sortant des conflits, n’a pas hésité à organiser une réunion technique à Kinshasa ainsi qu’une réunion du Dialogue International. 
Je rappelle également que la RDC faisait partie des dix pays champions de la mise en œuvre du Partenariat Mondial, lors de la première réunion ministérielle de Mexico.
 
Mesdames, Messieurs,
 
La tenue de cet atelier de validation de la Feuille de Route m’offre l’occasion de partager avec vous les trois messages suivants :
 
1°. Tout d’abord, il est essentiel de coordonner de manière stratégique les interventions des partenaires pour renforcer la coopération au développement. Ceci constitue un préalable pour garantir la  coordination au niveau sectoriel et provincial. La coordination stratégique est un facteur devant favoriser le dialogue entre le Gouvernement et les partenaires sur les politiques de développement. 
 
2°. Deuxièmement, l’absence de coordination stratégique explique les difficultés à exécuter les engagements de l’Agenda de Kinshasa. Pour éviter de répéter cela, les membres du Groupe de Coordination des Partenaires recommande la mise en place d’un dispositif national de coordination des interventions des bailleurs de fonds ;
 
3°.  Enfin, l’alignement des bailleurs sur les priorités nationales doit se faire avec l’appui du Gouvernement. 
 
Excellence Monsieur le Ministre,
 
J’aimerais ici réitérer le soutien du PNUD au Gouvernement dans la mise en place de mécanismes de redevabilité mutuelle efficaces et en termes de renforcement de capacités, pour assurer un leadership national. Ce leadership est nécessaire pour réaliser les Objectifs du Développement Durable Post-2015. 
 
C’est sur cet engagement que je voudrais conclure mon propos, en souhaitant plein succès à cet atelier d’enrichissement et de validation. 
 
Je vous remercie pour votre attention. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe