Etats généraux de la Justice: Discours de clôture de l'UE

2 mai 2015

Excellence Monsieur… représentant du Président de la République,
Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Excellence Monsieur le Premier Président de la Cour Constitutionnelle,
Excellence Monsieur le Ministre de la Justice et des droits humains,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Monsieur le Gouverneur,
Honorables Députés et Sénateurs,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de missions diplomatiques,
Mesdames et Messieurs les magistrats,
Mesdames et Messieurs les représentants de l'ordre des Avocats,
Mesdames et Messieurs les représentants des organisations syndicales et de la société civile,
Distingués invités, Mesdames et Messieurs,


C'est avec grande satisfaction que je participe à la cérémonie de clôture des Etats Généraux de la Justice. Une semaine s'est écoulée depuis l'ouverture officielle faite par le Président de la République. A entendre les nombreuses et pertinentes recommandations dont la synthèse vient de nous être présentée, nous ne pouvons qu'être satisfaits des débats riches et intenses.

Je voudrais donc au nom de tous les partenaires de la République démocratique du Congo que j'ai l'honneur de représenter aujourd'hui, féliciter et remercier toutes les personnes qui, en leur titre et qualité, ont accepté de participer à ces assises afin d'établir les diagnostics, définir la vision commune et faire des recommandations concrètes pour améliorer le fonctionnement de la justice de ce pays.

Ces recommandations portent sur des actions à mener à court, moyen et long terme. Il est en effet primordial de maintenir la dynamique créée lors des présentes assises en posant dès les prochaines semaines les premiers actes qui permettront de parvenir aux objectifs fixés.

A ce propos, je voudrais saluer en particulier la priorité accordée à la réactivation du Groupe Thématique Justice et Droits Humains dont les termes de référence devraient être validés très prochainement lors d'un Comité de pilotage. Le travail régulier de ce groupe thématique permettra au Ministère de la Justice et au Conseil Supérieur de la Magistrature d'assurer ensemble le plein leadership et la coordination de la réforme de la justice, notamment à travers le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des Etats Généraux.

Je salue aussi l'adoption d'un agenda pour la définition et la rédaction d'une nouvelle politique de la justice. Je ne doute pas que tous les chantiers qui ont été identifiés par les neuf groupes thématiques constitués lors de ces Etats Généraux pourront s'y inscrire.

Excellences Monsieur le représentant du Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Premier Président de la Cour Constitutionnelle, Monsieur le Ministre de la Justice et des droits humains, Mesdames et Messieurs, Comme nous l'évoquions lors de l'ouverture de ces assises, les partenaires de la République démocratique du Congo sont prêts à poursuivre leur appui aux autorités congolaises, en partenariat étroit avec la société civile, pour appuyer l’amélioration de l'accès à une justice transparente, impartiale, indépendante, efficace et protectrice des droits de l'Homme, particulièrement pour les femmes, les enfants et les groupes vulnérables, dans le but de restaurer la confiance des citoyens dans l’appareil judiciaire et au-delà, dans les institutions de la République.

Comme mon Ambassadeur l'a déjà dit lors de l'ouverture des Etas généraux, le système judiciaire sera appelé à jouer un rôle majeur dans la perspective des prochaines élections locales, provinciales, législatives et présidentielles d'ici à novembre 2016. Il sera dès lors indispensable pour la RDC de se doter d'un appareil judiciaire à même de protéger le plein exercice des libertés publiques et de régler d'éventuels contentieux électoraux en toute indépendance et impartialité.

De même, des crimes de guerre ne doivent pas rester impunis. A cet égard, la mise en œuvre du Statut de Rome reste un instrument indispensable. Face à tous ces défis, les partenaires internationaux restent à vos côté au lendemain de ces assises. D'importants programmes financés par l'Union européenne, le PNUD, la Suède, la France et l'USAID sont en cours de démarrage ou seront lancés dans les prochains mois.  Notre objectif commun et notre espoir, est de voir la République démocratique du Congo accomplir de nouveaux progrès sur le chemin de la construction d'un Etat de droit et sur la voie de l'émergence.

Enfin, je ne saurai terminer mes propos sans féliciter à nouveau le gouvernement, le Conseil Supérieur de la Magistrature ainsi que tous les autres acteurs qui ont été à l'origine de la réussite de ces assises, symboles fort de leur détermination à faire du Congo un pays plus beau qu'avant, démocratique, stable et prospère. Je voudrais aussi remercier encore toutes celles et ceux qui ont permis par leur engagement et leur travail sans relâche que ces Etats Généraux, décisifs pour l’avenir de la République démocratique du Congo, puissent se tenir dans de bonnes conditions.

Vive la République démocratique du Congo et vive le partenariat entre la République démocratique du Congo et la communauté internationale!

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe