Comité de pilotage du programme MAECD

18 févr. 2015

Mme Priya  GAJRAJ, Directeur Pays du PNUD

Excellence, Madame  le Ministre Genre, Famille et Enfant,
Excellence Monsieur  le Vice-Ministre  de la Justice et Droits humains,
Excellence Monsieur le Gouverneur du Nord-Kivu,
Monsieur le Commissaire Général de la Police Nationale,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres Provinciaux,
Madame la Chef de la Coopération Canadienne,
Mesdames et Messieurs les chefs d’agences et collègues du Système des Nations Unies,
Chers invités,

C’est avec grand plaisir que je prends la parole à l’occasion du deuxième comité de pilotage du "Programme de lutte contre l’impunité, d’appui aux victimes des violences sexuelles et basées sur le genre et d’autonomisation des femmes à l’Est de la  République Démocratique du Congo".

Comme vous le savez, l’ambition de ce programme conjoint est de réduire durablement la prévalence des violences sexuelles en RDC. Il est mis en œuvre au Sud-Kivu, Nord-Kivu, Province Orientale-Ituri, à travers cinq composantes coordonnées par les agences du Système des Nations Unies, notamment le BCNUDH, le FNUAP et l’UNESCO qui sont tous représentés aujourd‘hui.  La coordination du programme ainsi que certaines des interventions sont assurées par le PNUD sous la tutelle conjointe du Ministère du Genre et du Ministère de la Justice et Droits Humains.  Permettez-moi aussi de remercier ici le Gouvernement Canadien pour son soutien constant à travers ce programme à la lutte contre les violences sexuelles.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Ce deuxième comité de pilotage qui intervient 9 mois après le démarrage du projet doit être l’occasion d’analyser les premiers résultats et d’intégrer les leçons apprises et recommandations dans la planification des activités pour 2015.

A ce jour, le programme a permis de réalisé les résultats suivants :

  • 1.410 cas de violences sexuelles ont été reçus dans les structures d’accompagnement juridique et judiciaire. Parmi ces cas, 264 ont été soumis en  justice et 152 ont fait l’objet de jugement.
  • 951 victimes ont bénéficié d’une prise en charge médicale et psychosociale et 41 cas de fistules traumatiques ont été réparés.
  • 191 victimes ont bénéficié d’une réinsertion dans leur communauté.
  • La stratégie sur la communication pour le changement de comportement a été élaborée et attend d’être validée par les autorités nationales.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Sur base de ces premiers résultats encourageants, je voudrais partager avec vous un message clé aujourd’hui: Le caractère innovant de ce Programme Conjoint est fondée sur une approche holistique offrant l’ensemble des services aux victimes en se basant sur une meilleure coordination de tous les acteurs impliqués.

C’est cette approche holistique qui doit continuer de guider notre engagement collectif selon les axes suivants :

Premièrement, ce programme consacre davantage de ressources à la prévention et la sensibilisation, à travers une stratégie sectorielle genre en soutien à l’autonomisation des femmes, et plus particulièrement des victimes de violences.

Deuxièmement, l’équité genre se conjugue avec une stratégie de communication novatrice portant sur les changements de comportement qui sera déployée à l’échelle nationale en partenariat avec les établissements scolaires, les universités et en s’appuyant sur différents types de médias, tels que les radios communautaires.

Troisièmement, les capacités des structures d’accompagnement des victimes sur le plan de leur prise en charge médicale et psychosociale, juridique et économique seront développées de manière à toucher un plus grand nombre de victimes et de manière plus efficace.

Vous conviendrez avec moi que la mise en place d’un dispositif aussi complet nécessite l’engagement de tous les acteurs. Il est essentiel de ne pas perdre de vue les attentes légitimes des victimes tant sur le plan de la réparation des préjudices subies, de la restauration de leur intégrité physique et morale que de leur réinsertion économique et sociale.

Excellences, Mesdames et Messieurs,  

Pour terminer, le Système des Nations Unies en général et les agences présentes en particulier, réaffirment leur détermination  dans le cadre de ce programme aux côtés du gouvernement.  Nous devons saisir cette occasion pour des échanges constructifs dans l’optique d’une amélioration de la performance globale du programme et la mise en place d’actions efficaces qui permettront de renverser la prévalence des violences sexuelles en République Démocratique du Congo.

Je vous remercie de votre attention.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe