Message de fin d'année 2014 de Monsieur Moustapha Soumaré, Représentant Résident

23 déc. 2014

Chères/Chers Collègues,

A l’aube de cette Année 2015, je veux vous remercier et vous féliciter très sincèrement pour tout ce que nous avons accompli en 2014.Je suis fier et heureux de travailler avec un staff soudé et résolu à affronter les difficultés, malgré le contexte de baisse des ressources et de restructuration interne.

En 2014, votre engagement constant et votre motivation nous ont permis d’atteindre des résultats très importants pour le Bureau, aux niveaux régional et mondial. Sur le terrain, également, grâce à l’appui des autorités congolaises et de nos partenaires, nous avons obtenu des résultats transformateurs majeurs avec et pour les bénéficiaires.

Épinglons quelques exemples : notre Bureau a été classé premier en Afrique  en termes d’efficacité et de performance  (Composite Performance Ranking) ; il est aussi l’un des 8 bureaux au monde et le seul en zone Afrique à avoir obtenu 20/20 lors du ROAR (Rapport Annuel Orienté sur les résultats) ; notre bureau est leader des innovations NTIC et il inspire nos collègues ; le PNUD mondial est N°1 en termes de transparence. Côté Gender Equality Seal, la médaille d’or est à portée de main, à condition que chacun et chacune achèvent les deux modules « Genre ». Courage !

Sur le terrain, voici d’autres succès : la création avec la partie nationale et la Coopération néerlandaise du premier Atlas interactif électronique sur les énergies renouvelables. L’écho de cet outil est allé jusqu’en Équateur (Amérique latine !) et en Belgique, au Musée royal d’Afrique centrale…

Dans le cadre de la consolidation de la paix, le PNUD a récolté 23 595 armes et munitions en 6 mois en Ituri, soit 10 fois plus qu’espéré, réduisant ainsi les risques d’insécurité de 39%. Le PNUD participe aux programmes de réintégration socio-économiques, notamment,  de victimes de violences sexuelles : 6000 personnes ont pu développer des AGR ; 4500 micros, petites et moyennes entreprises (MPME) ont amélioré leurs revenus grâce à l’appui du PNUD contre 3600 MPME, en 2013 ; plus de 65% des conflits communautaires enregistrés ont été résolus pacifiquement dans les deux Kivu favorisant ainsi un apaisement du climat entre des communautés jadis antagonistes.

Tous ces résultats très encourageants sont l’occasion de partager avec vous 2 messages :

Premier message : Ces acquis ne sont pas le fruit du hasard mais le résultat d’un travail d’équipe unie et forte. Consolidons ces acquis et rendons-les pérennes.

Plusieurs facteurs nous aideront à maintenir le cap : l’arrivée de Priya comme Directeur Pays, depuis septembre, après le long intérim accompli par Michel Balima, ce dont je lui suis infiniment reconnaissant ; la volonté et l’enthousiasme du trio du Senior Management composé de Priya, Yahya et Alfredo, nous aident à être toujours plus efficaces et innovants. Et réciproquement, bien sûr, car sans l’énergie et le sens de l’initiative du staff, le Management, aussi performant soit-il, resterait à quai et n’arriverait jamais en haute mer.

Second message: Nos relations avec les autorités nationales et provinciales sont meilleures et plus constructives qu’auparavant. Il en va de même avec les bailleurs : en 2014, le Bureau-Pays a consolidé les bonnes relations existantes avec les partenaires ; nous avons réussi à recréer la confiance avec ceux qui étaient devenus indécis ou méfiants à l’égard du PNUD. Et notre Bureau a également développé une stratégie d’approche de nouveaux bailleurs qui est prometteuse.

Poursuivons sur cette lancée. Comme vous le savez, la mobilisation des ressources est indispensable à la vie et à la survie de notre Bureau-Pays. Le monde du développement est de plus en plus concurrentiel mais les fonds disponibles ne sont ni extensibles ni infinis. Au contraire, les partenaires, qu’ils soient des États, des Coopérations techniques ou des institutions internationales sont tous confrontés à la crise économique qui frappe durement sans qu’on en voie le bout du tunnel. Nous savons donc que les ressources mises à la disposition du PNUD seront fonction de notre gestion, de nos résultats visibles, crédibles et impliquant directement les bénéficiaires en vue d’être autonomes.

Devant nous, se profilent de nouvelles priorités programmatiques, un transfert de compétences de la MONUSCO aux Agences du SNU et … des échéances électorales. Autant de défis pour lesquels, le PNUD peut démontrer sa grande expertise en tant que conseiller, facilitateur ou acteur de terrain. À nous de convaincre par nos résultats et nos réussites sur le long terme.

Pour cela, n’hésitons pas à recourir aux nouveaux outils de communication qui sont à notre portée et qui tous, quel que soit le média utilisé, n’ont qu’un seul but : montrer que le PNUD-RDC est plus présent, plus visible, audacieux, innovant  et proactif.

La crédibilité du PNUD repose sur des résultats tangibles et mesurables tant au niveau quantitatif que qualitatif en faveur des bénéficiaires et de leurs communautés. C’est cela le but de notre mission : aider la RDC à briser le cercle vicieux de la pauvreté chronique des populations vulnérables et appuyer les autorités à engager le pays sur la voie d’un pays émergent.

Je terminerai en vous réitérant mes félicitations et mes meilleurs vœux pour 2015. Les fêtes de fin d’année offrent une occasion précieuse de passer du temps en famille et d’être particulièrement attentifs aux personnes qui nous entourent. J’espère que vous pourrez profiter pleinement de ces moments de joie et d’entraide.

Ensemble, continuons à être ambitieux pour le PNUD et la RDC, et rappelons-nous, grâce à ces deux proverbes, que les performances  du Bureau sont regardées de partout scrupuleusement.
Le premier proverbe est tibétain « Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper ».
Le second proverbe est malien : « Marche en avant de toi-même, comme le chameau qui guide la caravane »

Season’s Greetings and Happy New Year


Moustapha
Deputy Special Representative of the Secretary General,
Resident Coordinator, Humanitarian Coordinator and
UNDP Resident Representative in the Democratic Republic of Congo (DRC)

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe