Rapport Bilan des Objectifs du Millénaire pour le développement

6 oct. 2015

Brightcove service is not available

Kinshasa, le 06 octobre 2015 : M. Matata Ponyo, Premier ministre et Chef du Gouvernement,  a procédé au lancement officiel du Rapport-bilan des progrès accomplis vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en République Démocratique du Congo. Il ressort globalement de ce rapport que, si les principaux indicateurs des OMD ont évolué d’une façon satisfaisante au regard des grands défis auxquels le pays a été confronté sur la période, la RDC, à l’instar de nombreux autres pays d’Afrique, n’a toutefois atteint aucune des cibles visées. 
 
La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée en présence des membres du Gouvernement, des chefs de mission diplomatique et coopération bilatérale, des agences du Système des Nations Unies, des représentants des institutions universitaires et de recherche, et du secteur privé et de la société civile.
 
Ce rapport-bilan indique que si les principaux indicateurs des OMD ont évolué d’une façon satisfaisante au regard des grands défis auxquels le pays a été confronté sur la période, la RDC, à l’instar de nombreux autres pays d’Afrique, n’a toutefois atteint aucune des cibles visées. 
 
Toutefois, le Rapport souligne la vision qu’a imprimée Son Excellence Monsieur le Président de la République, Joseph Kabila, pour avoir inspiré une vision de la Révolution de la modernité, les orientations stratégiques du développement économique et social du pays et ce, dès le début de la décennie 2000 selon ces axes dont la concrétisation par le Gouvernement a conduit au bilan encourageant d’aujourd’hui : 
 
  • Stabiliser le pays ;
  • Améliorer les fondamentaux de l’économie ;
  • Consolider la croissance économique ;
  • Utiliser ses dividendes pour améliorer les conditions de vie de la population dans le but de réduire la pauvreté ;
  • Conduire le pays vers son émergence à l’horizon 2030, telle a été cette vision dont la concrétisation par le gouvernement a conduit au bilan encourageant d’aujourd’hui. 
 
S’inscrivant dans cette vision et déterminé à réaliser des performances substantielles sur les principaux indicateurs macroéconomiques, sociaux et de gouvernance du pays, le Gouvernement de la RDC, s’est engagé dans un programme d’action (PAG) ambitieux de réformes.
 
Ce Rapport-bilan des progrès accomplis vers l’atteinte des OMD épingle les résultats suivants : 
 
-OMD 1: Baisse de l’incidence de la pauvreté et de la malnutrition 
  • Baisse d’un quart de l’incidence de la pauvreté (80 % en 1990 à 63,4 % en 2012); 
  • Un revenu par habitant qui a quasi retrouvé en 2014 son niveau de 1990 après avoir baissé de moitié jusqu’en en 2001 (805 USD PPA en 2014 contre 411 en 2001 et 822 en 1990);
  • Baisse d’un tiers de la proportion des enfants présentant une insuffisance pondérable (31 % en 2001 à 22 % en 2013) ; 
  • Amélioration du niveau de l’emploi salarié dans le secteur non agricole (36,1 % en 2005 contre 43,5 % en 2012).
-OMD 2 : Scolarisation universelle pour tous au niveau du primaire quasi atteinte
  • Taux brut et net de scolarisation respectifs de 98,4 % et 90,5 % en 2012;
  • Expansion du taux d’achèvement qui a triplé passant de 24,8 % en 2001 à 69,7 %; 
  • Taux d’alphabétisation des 15-24 ans à 82,4 % en 2014 contre 48,6 % en 1990.
-OMD 3 : Parité dans l’enseignement en augmentation constante 
  • Indice de parité femmes/hommes de 0,90 dans le primaire ; 0,62 dans le secondaire et 0,48 au niveau supérieur en 2013;
  • Indice de parité femmes/hommes dans l’alphabétisation des 15-24 ans de 0,90 en 2013. 
-OMD 4 : Progrès notables enregistrés dans la réduction de la mortalité des enfants
  • Réduction de la moitié du taux mortalité des enfants de moins de 5 ans (213 %o en 2001 à 104 % en 2013); 
  • Réduction de la moitié du taux mortalité des enfants de moins de 5 ans (126 %o en 2001 à 58 % en 2013); 
  • Doublement de la proportion des enfants vaccinés contre la rougeole (38 % en 1990 à 71,6 % en 2013).
-OMD 5 : Enrayement de la mortalité maternelle 
  • Réduction d’un tiers de la mortalité maternelle (1289 %o en 2001 à 846 %o en 2013); 
  • Augmentation du taux de consultations prénatales (56 % en 1990 à 88,4 % en 2013); 
  • Hausse des accouchements assistés par un personnel de santé qualifié (60 % en 2001 à 80 % en 2013); 
  • Quadruplement du taux de prévalence contraceptive moderne (2,3 % en 1990 à 7,8 % en 2013).
 
-OMD 6 : Inversion de l’infection du VIH/SIDA et mise en place d’un système de santé résilient pour lutter contre les maladies et épidémies 
  • Tendance de prévalence du VIH/SIDA dans la population inversée et réduite à 1,2 % depuis 2008 (5 % dans les années 90);
  • Système sanitaire résilient en cours de mise en place pour renforcer le contrôle des maladies (paludisme, tuberculose, Ebola, etc.) qui figurent parmi les problèmes majeurs de santé publique. 
-OMD 7 : Très faible dégradation de l’environnement et augmentation des zones protégées 
  • Augmentation des aires protégées ;
  • Très faible dégradation des surfaces forestières (71,7 % en 1990 à 67,7 % en 2013). 
-OMD 8 : Augmentation de l’Aide publique au développement, des ressources internes ; dette extérieure soutenable et viable à long terme et boom au service du financement de l’économie
  • Aide publique au développement (APD) en augmentation constante (299 millions en 2001 à 2,17 milliards en 2012); 
  • Mobilisation accrue des ressources internes (0,3 % du PIB en 2000 à 14 % du PIB en 2014); 
  • Baisse drastique de la dette extérieure depuis l’atteinte du point d’achèvement en 2010, laquelle demeure viable et soutenable avec un service faible; 
  • Boom des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) (Téléphonie : 0,03 pour 100 habitants en 2000 à 53,5 en 2014; Internet : 0,01 pour 100 habitants en 2000 à 3,0 en 2014).
Ce Rapport trace des perspectives en comptant sur l’importance des acquis de ces dernières années de stabilisation et de relance alors que le pays est engagé dans la préparation de son Programme National Stratégique pour le développement destiné à préparer l’émergence de la RDC à l’horizon 2030. En vue des Objectifs de développement durables (ODD) qui remplaceront les OMD en 2016, et sur base des leçons du passé, on peut espérer une mise en œuvre effective de ce nouvel agenda international de développement pour le bénéfice exclusif du peuple congolais. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe