Le Gouvernement et le PNUD ensemble pour gérer les risques de catastrophes naturelles

21 mai 2015

Le Directeur Pays du PNUD,Priya Gajraj et la Vice-Ministre de l'Intérieur et Sécurité Martine Bukasa lors du lancement du projet DRR

Le projet "d’Appui au renforcement des capacités dans le domaine de réduction des Risques Naturels en RDC" a été lancé officiellement ce jeudi 21 mai 2015 par la Vice-Ministre de l’Intérieur et Sécurité Mme Martine Bukasa et le Directeur Pays du PNUD Priya Gajraj. Ce projet a pour objectif d’intégrer la gestion des risques et catastrophes naturelles dans la stratégie de développement humain durable. Il pourra également établir une cartographie des risques dans le Sud-Kivu et réactiver la plateforme nationale visant à mieux gérer ces risques et à protéger les populations civiles.

Les catastrophes naturelles sont au cœur des priorités des États et du Programme des Nations Unies pour le développement, qu’il s’agisse de tremblements de terre, d’inondations, d’ouragans, de typhons, de cyclones, d’inondations, de sécheresse et/ou de désertification.

Ces cataclysmes sont parfois prévisibles mais dans les pays les plus pauvres, ils surviennent brutalement. Ils dévastent des communautés et des régions entières, laissant les populations les plus fragiles dans un dénuement total. Durant les 20 dernières années, à travers le monde : 4,4 millions de personnes ont été affectées par les catastrophes qui ont coûté la vie à 1,3 million de personnes et occasionné environ 3000 milliards de dollars de pertes économiques.

La RDC n’y échappe pas, malheureusement: éruptions volcaniques, glissement de terrain et inondations. À l’issue de la 3ème Conférence Mondiale sur la réduction des risques, qui s’est tenue à Sendai (Japon), fin mars 2015, preuve a été donnée qu’il y a un lien entre la réduction des risques de catastrophes naturelles et le développement humain durable. Il revient donc aux autorités d’intégrer cette gestion des risques, de façon multisectorielle et transversale, dans leur stratégie de développement durable. Depuis 2005, le PNUD au niveau mondial a dépensé près de 2 milliards de dollars en appui aux efforts nationaux et locaux. La réduction des risques de catastrophe et le relèvement communautaire sont des éléments clés du Plan Stratégique du PNUD pour le cycle 2014-2017.

Avec le but de mieux protéger les populations, en lançant officiellement le projet conjoint "d’Appui au renforcement des capacités dans le domaine de réduction des Risques Naturels en RDC",  le Gouvernement et le PNUD veulent donc:

  • Appuyer un développement durable qui réduit les risques et les vulnérabilités des personnes aux catastrophes,
  • Réactiver la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophe pour une bonne coordination et concertation parmi les différents acteurs et pour une action plus efficiente et efficace,
  • Renforcer la capacité du Gouvernement à répondre aux catastrophes et soutenir les populations affectées dans le relèvement,
  • Dresser une cartographie des risques de catastrophes en RDC - et en particulier dans la province-pilote du Sud-Kivu – pour qu’il y ait une information à jour et fiable qui permette aux acteurs impliqués dans la prévention et la préparation aux catastrophes de réagir d’une façon efficace.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe