Le PNUD appuie la RDC dans sa lutte contre le VIH/sida en l’aidant à améliorer l’environnement juridique et en renforçant les capacités de la société civile

23 juil. 2014

Lancement officiel du « Projet d’appui à l’amélioration de l’environnement juridique et au renforcement des capacités des organisations de la société civile sur le Droit et le VIH/Sida». Ce projet vise à contribuer à la lutte contre la stigmatisation et la discrimination des PVVIH et des populations-clés en RDC.

Sous la tutelle du Ministère de la Justice et des Droits Humains, le PNUD finance totalement un projet de USD 82.145 qui vise à instaurer un environnement juridique favorable aux Personnes vivant avec le VIH/Sida (PVVIH) et les personnes affectées par cette maladie.

Ce projet, d’une durée de 7 mois, s’intitule « Projet d’appui à l’amélioration de l’environnement juridique et au renforcement des capacités des organisations de la société civile sur le Droit et le VIH/Sida». Il sera mis en œuvre par le PNUD,  le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS),  l’Union Congolaise des Organisations des Personnes vivant avec le VIH (UCOP+) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Ce projet découle des recommandations du Dialogue national sur le VIH/Sida et les droits humains, tenu à Kinshasa, en novembre 2013. Concrètement, il s’agira, via des sessions de formation, notamment,  de contribuer à l’amélioration d’un environnement juridique favorable en luttant contre la stigmatisation et la discrimination des personnes infectées et affectées par le VIH/Sida. Les médias seront également mis à contribution pour une large diffusion des activités et la sensibilisation du grand public.

À la fin du projet, d’ici à 7 mois, les résultats suivants seront atteints:

  • 10 experts formés deviennent à leur tour des formateurs : 6 à Kinshasa, 1 à Goma, 1 à Bukavu, 1 à Matadi et 1 à Lubumbashi ;
  • 180 Magistrats, avocats, gardiens de prisons, officiers de police et militants des droits humains sont formés sur le Droit et le VIH/Sida ;
  • 250 parlementaires sont sensibilisés sur les lois, le VIH/Sida et les droits humains au niveau national et dans 5 provinces de la RDC (Kinshasa, le Bas Congo, le Sud Kivu, le Nord Kivu, le Katanga) ;
  • Une stratégie d’intervention en milieu carcéral est définie ;
  • Une cellule VIH/Sida est opérationnelle au sein du ministère de la Justice ;
  • Le texte de projet de loi 08/11 sur les droits des PVVIH et Personnes affectées  est non punitif, disponible et adopté par le parlement ;
  • 2 groupes de travail sur le droit et VIH/Sida sont opérationnels, dont 1 à Kinshasa et 1 à Lubumbashi ;
  • Le Ministre de la Justice participe à la conférence régionale des Ministres de la Justice sur le VIH.

Contact Information

Georges Biock: george.biock@undp.org
Erick Ngoie: erick.ngoie@undp.org

Téléchargez ce communiqué