Comité de Pilotage de la composante Appui à la Décentralisation et à la Gouvernance locale

15 mai 2014

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) tient son comité de pilotage, ce jour, étape obligatoire dans la vie d’un projet pour évaluer les résultats déjà engrangés sur le terrain en matière de décentralisation et de gouvernance locale ; pour voir si ces résultats coïncident avec les priorités nationales ; analyser les défis à venir et réfléchir aux meilleures solutions pour les bénéficiaires.

Dans l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, signé en février 2013, la RDC s’est engagée à progresser sur la voie de la décentralisation et à promouvoir la réforme structurelle des institutions de l’État y compris les finances publiques. Ces deux engagements majeurs sont également repris dans la résolution du Conseil de Sécurité 2098 du 28 mars 2013. L’enjeu est donc de taille.

Pour le PNUD, la décentralisation est l’une des solutions durables à la stabilisation socio-politique de la RDC. Car elle renforce les capacités des administrations locales ; elle rapproche les gouvernants des gouvernés et permet une gestion durable des finances publiques des entités territoriales décentralisées (ETD) et des provinces. C’est dans ce sens que le PNUD s’est engagé à soutenir le processus de la décentralisation en RDC.

Ce comité de pilotage a donc pour objectifs d’analyser les résultats de l’année 2013 mais surtout de passer à une phase beaucoup plus opérationnelle et concrète en 2014 de façon à ce que les populations se rendent compte des réels avantages de la décentralisation et de la gouvernance locale.

Pour cela des actions concrètes doivent être prises, notamment : coordonner l’approche entre tous les partenaires concernés et mobiliser des ressources financières additionnelles auprès des bailleurs.

L’un des défis majeurs est aussi d’aider la partie nationale, les autorités provinciales et les Entités Territoriales décentralisées à mieux comprendre et s’approprier le processus de décentralisation et de gouvernance locale ; à renforcer les capacités des administrations locales ; assurer un  meilleur transfert des ressources financières et des compétences humaines et techniques ; et également mettre en place  les mécanismes de financement de la décentralisation, de redevabilité (rendre des comptes) et de transparence avec une participation citoyenne accrue

Au sein du PNUD, la composante Appui à la décentralisation et à la gouvernance locale (ADGL), est l’une des composantes formant  le Programme d’Appui à la  Consolidation de la paix et à la Démocratie (PACPaD) qui est l’un des deux piliers du  cycle programmatique 2013-2017.

Cette composante vise à apporter un appui technique  au Gouvernement de la RDC dans ses efforts de promotion de la décentralisation et de la gouvernance locale. Outre le niveau national, cette composante intervient dans trois provinces à savoir l’Equateur, le Nord Kivu et le Kassaï Oriental.

Contact

Anastasie MANZANGA (Programme ADGL)
anastasie.manzanga@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe