Lancement officiel du Programme conjoint Lutte contre l’impunité, d’appui aux victimes de violences basées sur le Genre, et d’autonomisation des femmes à l’Est de la République démocratique du Congo.

12 mai 2014

Ce vaste programme conjoint, d’une durée de 5 ans et d’un montant de 18 millions $ est financé par le Canada dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, en Ituri et Bas Uele, en Equateur, Bandundu et Kinshasa. Ce Programme s’inscrit en phase avec la stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles dont il cherchera à renforcer les mécanismes de coordination et de mise en œuvre.

Son principal objectif est de contribuer à réduire durablement la prévalence des violences sexuelles en RDC. Ses objectifs spécifiques ont trait à la lutte contre l’impunité, à la prévention et la sensibilisation basées sur une stratégie de communication pour les changements de comportement, la prise en charge psycho médicale et la réinsertion socioéconomique des victimes et survivantes des violences basées sur le Genre.  

Le ministère du Genre, de la Famille et de l’Enfant ainsi que le ministère de la Justice et des Droits humains assureront la tutelle gouvernementale de ce Programme. Le ministère du Genre assurera la coordination gouvernementale aux niveaux national et provincial. Le PNUD et le FNUAP seront responsables de la programmation et de la gestion des fonds.  L’UNESCO, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits Humains, et la FAO agiront comme partenaires opérationnels dans l’exécution des activités. Sur le terrain, ministères et divisions provinciales, ONG nationales et internationales, universités congolaises et établissements scolaires seront les partenaires de mise en œuvre.

Depuis de longues années, le PNUD s’est directement impliqué dans la promotion du Genre en RDC, la lutte contre l’impunité et l’appui à la réinsertion socioéconomique des femmes victimes des VBSG. Grâce à son partenariat avec les principaux ministères concernés, et avec le lancement de ce Programme, le PNUD veut consolider son engagement indéfectible contre toutes les formes de violences basées sur le Genre, et les violences sexuelles en particulier.

Ce programme est une synergie d’opérateurs. Il propose une stratégie holistique qui englobe tous les aspects médicaux, psychologiques, judiciaires, familiaux, sociaux, politiques, législatifs, éducatifs et économiques pour aboutir à une meilleure coordination des activités et déboucher sur des résultats concrets et structurants  pour les victimes.

Or, tant que le statut de la femme congolaise ne sera pas amélioré, les violences sexuelles et basées sur le Genre ne cesseront pas. Ce Programme vise TOUTE la société congolaise: enfants, jeunes adultes, parents, éducateurs, leaders, artistes, chefs communautaires, élus de la nation. Les hommes et les femmes de RDC doivent donc œuvrer ensemble pour combattre les stéréotypes socio-culturels, freiner les inégalités qui entravent l’autonomisation des femmes, augmenter les actions de sensibilisation dès le plus jeune âge, chez les garçons et les filles et tout au long de leur vie. Car tout type de violence et/ou de discrimination à l’égard des femmes et jeunes filles est inacceptable.

Téléchargez ce document
  • Communiqué de presse