Inauguration de Paillottes de la Paix dans le territoire de Béni

10 déc. 2013

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) livrera deux paillottes de la paix à Bashu et Beni-Mbau dans le territoire de Béni (Nord-Kivu) afin d’y favoriser la gestion pacifique des conflits sociaux.

Les Paillottes de la Paix sont des lieux de conciliation publique qui permettent aux acteurs impliqués dans des conflits sociaux (conflits matrimoniaux, fonciers, spoliations de biens, communautaires) de trouver des terrains d’entente et des solutions durables à ces mêmes conflits.

La prise en charge des paillottes est déléguée par les autorités locales aux Comités Locaux de Paix et de Développement (CLPD) de Bashu et Béni-Mbau; les CLPD, au nombre de trente-trois au Nord Kivu, sont des organisations qui facilitent la gestion des conflits au niveau local et qui renforcent le dialogue, la cohésion sociale et l’autorité de l’Etat au sein des communautés.

Le PNUD a soutenu la création de trois paillottes de la paix au travers du projet de "Réintégration et de Relèvement Communautaire à l’Est du Congo"; le projet prévoit en outre le renforcement des capacités de vingt-cinq Comités Locaux de Paix et de Développement dans les territoires de Béni et Walikale.

Selon Bernard Amisi Kalonda, Administrateur du territoire de Béni, ces Paillottes de la Paix sont des « structures pour la restauration de l’Etat au niveau local. Chaque groupement du territoire de Béni devrait avoir une paillotte de paix pour faciliter la résolution des conflits. »

Doté d’un budget de 100 000 USD, le projet "Réintégration et de Relèvement Communautaire à l’Est du Congo" a également permis la réinsertion économique et sociale de 4177 ex-membres de groupes armés et 1651 personnes vulnérables, ainsi que la création des radios communautaires de Bashu et de Walikale et le renforcement de la Radio Muungano de Béni.

Ce projet a été développé dans le cadre de la Stratégie internationale de soutien à la sécurité et la stabilisation (ISSSS) de la MONUSCO en appui au Plan du Gouvernement pour la stabilisation et la reconstruction des zones sortant des conflits armés (STAREC).

Pour plus d'informations, veuillez contacter

Goma: Jean-François Dubuisson, jean-francois.dubuisson (at) undp.org
Béni: Claude Saburo, claude.saburo (at) undp.org