Les ressources naturelles et l’innovation parmi les plus grands atouts de l'Afrique

09 déc. 2013

A Johannesburg, les représentants du PNUD en Afrique discutent de la croissance inclusive et des perspectives de développement durable de la région

 

Johannesburg, Afrique du Sud, le 9 décembre - L'Afrique peut utiliser ses ressources naturelles et s’appuyer sur l’esprit d'entreprise de ses habitants pour effectuer la transition entre croissance économique et développement durable, ont déclaré les Directeurs du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans 46 pays africains.

La réunion annuelle du PNUD en Afrique ayant pris fin mercredi dernier, les délégués ont appelé les dirigeants africains à redoubler d’efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces derniers doivent également créer des économies et des sociétés capables d’assurer la sécurité et la création d’opportunités pour tous, ont-ils souligné.

Les participants ont rendu hommage au rôle de la créativité dans le développement et remis un prix de l'innovation au bureau du PNUD au Rwanda pour son soutien à l'esprit d'entreprise des jeunes et à la création d'emplois dans le domaine des technologies de l'information.

« Les jeunes ont été à la pointe de l'innovation de la technologie mobile. J'ai énormément confiance en la contribution de la jeunesse de l'Afrique au développement. Avec davantage de compétences et de possibilités, ils peuvent être habilités à faire encore plus », a déclaré Helen Clark, Administrateur du PNUD lors de la cérémonie d'ouverture.

Mme Clark a évoqué à plusieurs reprises le potentiel des femmes et d'autres groupes dans le développement. «En réduisant les inégalités, les pays africains peuvent faire avancer le développement humain plus loin et exploiter pleinement le potentiel des femmes et des groupes marginalisés », a-t-elle ajouté.

La réunion a passé en revue ​​le rôle des mines, des forêts et des ressources en eau dans la création de revenus, la diversification économique et les opportunités d'investissement en matière d’infrastructure, de services sociaux et de développement des entreprises.

« Là où les ressources minières sont extraites, au niveau local nous devons investir dans les collectivités. C'est ce qui fera avancer le développement durable et éliminera les causes des conflits », a déclaré Abdoulaye Mar Dieye, le Directeur du PNUD pour l’Afrique.

Les participants à la réunion ont également examiné les tendances du développement dans des sous-régions telles le Sahel et les Grands Lacs. Les communautés y vivent dans la pauvreté chronique et sont vulnérables à la guerre et à la violence, au changement climatique, à la dégradation environnementale et à l'instabilité économique.

Des discussions thématiques ont examiné comment aider les pays à renforcer la résilience et la bonne gouvernance tout en réduisant la pauvreté dans toutes ses dimensions.

La réunion a également contemplé les moyens de renforcer la capacité du PNUD à aider les pays d’Afrique à relever des défis de plus en plus complexes. L'organisation a joué un rôle clé pour les aider à réaliser des percées en matière d’OMD, et à planifier l'agenda de développement post-2015.

L'organisation s'est dotée d'un nouveau plan stratégique pour 2014-2017, qui vise à accroître son leadership intellectuel, son efficacité et sa cohérence.

Lors de discussions complémentaires, les participants ont évalué le rôle du PNUD dans le programme de réforme de l'ONU et la coordination des activités de développement de l'institution mondiale au niveau des pays.

# # #

Le PNUD est présent dans 46 pays en Afrique et travaille à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations capables de résister aux crises et soutenir un type de croissance capable d’améliorer la qualité de vie de tout le monde.

Contact Information

New York - Nicolas.douillet@Undp.org  +1.212.906.5937

Dakar: Maimouna Mills - maimouna.mills@undp.org  Mobile: +221 77 529 1298