La RDC présente sa stratégie nationale cadre pour la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts

27 nov. 2012

Kinshasa (République démocratique du Congo), le 27 novembre 2012 – La République démocratique du Congo (RDC) est l’un des premiers pays au monde à être doté d’une stratégie nationale cadre pour la Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+).


La présentation officielle a eu lieu ce mardi 27 novembre à Kinshasa en présence du Vice Premier Ministre en charge du Budget, du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies, des partenaires au développement ainsi que de représentants de la société civile et des opérateurs économiques.


La REDD+ a pour objectif de récompenser financièrement les pays qui réduisent la déforestation et la dégradation de leurs forêts et qui augmentent les stocks de carbone forestier, contribuant ainsi à l’atténuation du changement climatique.


Soutenue par le Programme ONU-REDD et notamment par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale, la RDC se prépare depuis 2009 à ce futur mécanisme financier international afin de placer ses 145 millions d’hectares de forêts tropicales au cœur du projet de développement durable du pays.

Un fonds, qui sera géré dans un premier temps par le PNUD, a été créé afin de mettre en œuvre la stratégie REDD+.


La stratégie et le fonds seront présentés dans les prochains jours à la Conférence des parties (COP) de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC) qui se tient actuellement à Doha

Contact Information

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
 
Florence Marchal, Spécialiste en communication, + 243 99 300 27 95 ou florence.marchal@undp.org