Lancement national du Programme Intégré REDD-Oriental (PIREDD-O)

10 mai 2018

Le Gouverneur de la Tshopo Constant Lomata lance PIREDD-Oriental à Kisangani

Le Programme intégré REDD-Oriental a été officiellement lancé à Kisangani le vendredi 05 mai par le Gouverneur de la Tshopo Constant Lomata en présence d’une centaine des participants dont ses collègues Amand Kasumbu et Lola Kisanga des provinces Bas-Uélé et du Haut-Uélé, du Représentant du Gouverneur de la province de l’Ituri, des ministres provinciaux de la Tshopo, du Bas-Uélé et de l’Ituri, ainsi que des délégués des Entités Territoriales décentralisées et de la société civile.

Ce Programme Intégré REDD+-Oriental, vise à réduire la déforestation et la dégradation des forêts, et à améliorer durablement les revenus des communautés locales y compris les peuples autochtones, les femmes et les jeunes dans les zones cibles des provinces du Bas-Uélé, Ituri et Tshopo. C’est une Initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) financée par l’Initiative pour les Forêts d’Afrique Centrale (CAFI) à travers le Fonds National REDD+ (FONAREDD). 

L’atelier de lancement de Kisangani revêt un triple enjeu à savoir : un enjeu politique car il s’est tenu 6 jours après le 1er Sommet des Chefs d’Etat et des Gouvernements de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo à Brazzaville dont les thèmes ont porté sur : (i) la finance climatique dans le contexte du développement durable et de l’éradication de la pauvreté et (ii) et le cadre institutionnel du développement durable.

Un enjeu économique et social qui offre des opportunités de développement à la jeunesse, aux femmes et aux populations autochtones qui constituent un pilier incontournable pour la gestion des forêts et le développement vert inclusif, notamment des trois provinces de l’Ex-province Orientale.

Un enjeu environnemental car les ressources naturelles et biologiques, spécialement les ressources forestières procurent des biens et des services environnementaux essentiels pour la survie. Non seulement, elles génèrent des emplois, mais les actions menées en matière de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts contribuent à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Selon le Coordonnateur National Adjoint du FONAREDD, Victor Kabengele, « Le Programme intégré de l’ex- province Orientale lancé ce jour va contribuer à forger une vision globale de développement qui tient compte à la fois de la protection des ressources naturelles et particulièrement les ressources forestières et l’amélioration des conditions de vie des populations en vue de la réduction de la pauvreté ».

Le Représentant du Directeur Pays du PNUD, Etienne De Souza a quant à lui rappeler que « les changements climatiques représentent l’un des plus grands défis de notre temps. Il est donc essentiel que le peuple de la République Démocratique du Congo dans toute sa diversité contribue à la lutte contre la déforestation et à la dégradation des forêts. C’est la meilleure façon de lutter pour une vie plus saine »

UNDP-CD-photo-PIREDD-O-mai 2018-04

Pour la réussite de la mise en œuvre de ce programme, les participants ont adopté un certain nombre des recommandations à savoir :

  •  Offrir beaucoup d’alternatives aux comités locaux et aux peuples autochtones afin de réduire la pression sur les forêts, et prendre en compte les Activités Génératrices des Ressources proposées par les comités locaux et les peuples autochtones comme des alternatives pour générer des moyens de subsistance aux COLO/PA afin de réduire la pression sur la forêt ;
  • Créer des synergies avec les projets connexes dans les zones d’intervention du PIREDD-Oriental ;
  • Assurer une bonne coordination entre les acteurs des différents niveaux de pouvoir (central, provincial et local) et à chaque niveau faire une coordination horizontale entre différents secteurs ;
  • Contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de la politique forestière dans les 3 provinces ;
  • Associer les responsables politiques des entités forestières dans les grandes conférences internationales sur les forêts, notamment la COP24 ;
  • Vulgariser l’utilisation des énergies renouvelables auprès des communautés au-delà de l’utilisation des foyers améliorés ;
  • Promouvoir le savoir-faire indigène dans la mise en œuvre des activités du PIREDD ;
  • Renforcer les capacités locales (structures, individus, etc.) pour promouvoir l’appropriation du processus REDD+ et faciliter la mise en œuvre du programme sur terrain.

Le programme est articulé autour de deux objectifs spécifiques : améliorer la gouvernance des ressources naturelles (forêts et terres), et réduire l’impact des activités économiques et des dynamiques démographiques sur les forêts dans les zones cibles.

Cet atelier a coïncidé avec la tenue de la première session du comité de pilotage provincial de la Tshopo du PIREDD-O.

Clarisse Museme

Contacts et informations :

Oumar Papis Ndiaye, Coordonnateur PIREDD+, oumar.p.ndiaye@undp.org

Victor Kabengele, Coordonnateur National Adjoint FONAREDD, victor.kabengele@fonaredd-rdc .org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe