Localisation des Objectifs de Développement Durable dans les provinces.

1 juin 2017

Depuis le mois de mars les provinces du Maniema, Nord Kivu, Sud Kivu et Tanganyika travaillent sur la localisation et la priorisation des Objectifs de Développement Durable. Les participants aux sessions de travail, parmi lesquels les acteurs étatiques et de la société civile, ont été amené à présenter un plan de développement de leur province, en tenant compte du niveau de vie locale et nationale.  Ces activités en faveur du développement du pays sont conduites par le Ministère du plan en collaboration avec l’Observatoire congolais de développement durable (OCDD) et l’appui du PNUD. Les efforts des participants visent à doter les provinces d’une expertise locale pour définir les objectifs de développement durable. Il s’agit également d’évaluer le degré de la vulnérabilité des provinces et identifier les solutions à apporter aux lacunes.

L’objectif général de ce soutien est de s’assurer que les cibles des Objectifs de Développement Durable prioritaires pour le développement durable de chaque province sont identifiées et les recommandations stratégiques et opérationnelles sont faites pour leur intégration dans le Plan provincial de développement (PPD). Il s’agit notamment de proposer un ensemble articulé d'outils capables de soutenir les acteurs locaux et leurs réseaux, sous la direction des gouvernements locaux et régionaux, dans leurs activités de plaidoyer et dans la conception et la mise en œuvre d’un plan de développement au sein de leurs territoires, en cohérence avec les  Objectifs de Développement Durable.

La mise en œuvre des  Objectifs de Développement Durable  pose en effet des défis énormes. Elle exige des partenariats mondiaux efficaces en matière de financement, de transferts de technologies, de renforcement des capacités institutionnelles, de commerce, de paix et sécurité, et de développement des infrastructures pour surmonter les obstacles qui entravent le développement.

Au regard des défis mais aussi de l’importance des moyens nécessaires à la mise en œuvre des  Objectifs de Développement Durable, chaque pays est invité à adopter sa propre stratégie d’appropriation, de définition de ses priorités. Le contexte national et l’identification des canaux de partenariat constituent des éléments clés pour mobiliser les ressources financières compatibles avec ses propres besoins. Ceci nécessite une collaboration permanente entre les entités concernées : Gouvernement, Partenaires techniques et financiers (PTFs), société civile, secteur privé, etc.

Un nouvel agenda pour le développement

Pour rappel en septembre 2015, la Communauté internationale a adopté sous l’égide des Nations Unies, l’agenda international pour le développement post 2015 qui consacre 17 nouveaux objectifs dits Objectifs de développement durables auxquels sont adossés 160 cibles et plus de 300 indicateurs. Ce nouvel agenda a été le résultat d’un processus participatif et inclusif aux niveaux international, régional, national et décentralisé en RDC avec l’implication des gouvernements, du secteur privé, des syndicats, des universités, du Système des Nations Unies (SNU), des organisations de la société civile ainsi que des groupes marginalisés et des plus défavorisés.

L'Agenda 2030 ne pourra avoir un effet transformationnel que s’il est mis en œuvre et entièrement réalisé au niveau local. Cela implique l’ancrage des  Objectifs de Développement Durable dans les pratiques au niveau local, ainsi que la reconnaissance et la valorisation du leadership local pour encourager le changement. La localisation de l'Agenda de développement 2030 vise à identifier les défis, les possibilités et les stratégies possibles pour faire avancer la mise en œuvre des  Objectifs de Développement Durable au niveau local.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe