La RDC se dote de sa première Matrice de Comptabilité Sociale

25 mai 2017

Le Ministre d'Etat, Ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo et le Directeur Pays du PNUD Priya Gajraj lors du lancement de la Matrice de comptbilité, crédit photo Marc Ngwanza

La République démocratique du Congo vient de se doter de sa première matrice de Comptabilité sociale. Ce document retrace toutes les informations sur l’ensemble des transactions qui prennent place dans une économie. Elle fournit également aux décideurs de la politique économique et aux chercheurs la base comptable d’un cadre analytique susceptible de faciliter leurs choix et leurs travaux.

 Le lancement officiel de cet outil de planification a été fait par le Ministre d’Etat, Ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo ce jeudi 25 mai en présence des Ministres, des Ambassadeurs, les partenaires techniques et financiers des délégués du secteur privé et de la société civile ainsi que des chercheurs.

 La Matrice de Comptabilité Sociale 2013 peut être utilisée pour certaines simulations non complexes de politiques économiques et l’analyse des corrélations entre les caractéristiques structurelles d’une économie et la distribution des revenus et dépenses entre les groupes de ménages. Cet outil peut également servir à calculer les principaux agrégats significatifs de la nation (revenu disponible, épargne, PIB, investissement, consommation, etc.).

Pour le Ministre d’Etat, Ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo, « Rien ne peut remplacer l’information statistique pour la formulation, l’orientation et le suivi et l’évaluation des politiques publiques et la prise de bonne décisions » Et d’ajouter « Nous avons maintenant un outil d’analyse macroéconomique et de prise de décision pour orienter nos politiques. Profitons de cette opportunité pour développer des analyses critiques de notre économie afin de déceler les faiblesses et réaliser des performances que l’Afrique et le monde attendent de nous ».

 Le Représentant Résident a.i du PNUD, Madame Priya Gajraj a quant à elle souligné que  « La République démocratique du Congo ne peut émerger à l’horizon 2035 sans un système d’informations fiable et sans outils efficaces d’analyses économiques. L’atteinte des objectifs de croissance inclusive et de transition sociale souhaitée par le Gouvernement est très attendue par les populations congolaises. Cela nécessite l’utilisation d’outils de simulation d’impacts des politiques économiques et budgétaires. Ceux-ci permettront d’orienter les choix des décisions publiques et les allocations budgétaires vers les domaines les plus appropriés ».

 La construction et production de cette Matrice de Comptabilité sociale 2013 a été rendue possible grâce à l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en collaboration avec l’Institut National de la statistique (INS). Le PNUD appuie les pays pour développer des outils techniques et des systèmes d’informations statistiques fiables pour le pilotage des politiques économiques pro-pauvres. La production de cette matrice de comptabilité sociale s’inscrit donc dans la logique de renforcement des capacités en matière de planification du développement et de production des données statistiques de qualité.

 Clarisse Museme

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe