Violences sexuelles et basées sur le genre à l’Est : des points positifs marqués dans la lutte

9 déc. 2016

Vue des participants à la 4ème reunion du Comité de pilotage du Programme "Tupinge Ubakaji"

Ce 08 décembre 2016, le Ministère de la Femme, Famille et Enfant en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangers et commerciales du Canada, le PNUD, l’UNFPA, la MONUSCO / Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits humains (BCNUDH) ont organisé la quatrième réunion  du comité de pilotage du Programme de lutte contre les violences sexuelles « Tupinge Ubakaji ».

Financé à hauteur de 18 millions des dollars canadiens pour une durée de 5 ans par le Gouvernement Canadien, le Programme  de lutte contre l’impunité, d’appui aux victimes des violences sexuelles et basée sur le genre et d’autonomisation des femmes à l’Est de la RDC a fait le bilan de ses quatre ans de vie. C’était une occasion de passer en revue les résultats obtenus au cours de l’année 2016 mais aussi de valider le Plan de travail annuel 2017 du programme.

Dans l’ensemble, le Programme comptabilise des résultats positifs et l’impact de ceux-ci est perceptible dans la vie et le mieux-être des bénéficiaires directs et indirects. A son actif pour 2016, il convient de signaler que :

  • 1263 cas de victimes de violence sexuelle basées sur le genre ont été référés en justice par les cliniques juridiques et les bureaux de consultations
  • 18 noyaux communautaires constitués de leaders religieux et traditionnels, de chef de famille, d’enseignants et d’étudiant sont fonctionnels
  • 4823 survivants ont été pris en charge par le plan médical et psychosocial
  • 1712 personnes  dont 1198 victimes de violences sexuelles et basées sur le genre ont bénéficiés paquet de réinsertion socio- économique
  • 665 victimes mineures ont été re- scolarisés ;

«  Tupinge Ubakaji » marque ainsi un nouvel élan dans la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre, en appuyant la prévention à travers la stratégie de communication pour le changement de comportement social et l’amélioration de la qualité de la réponse donnée aux victimes.

Ce programme mis en œuvre dans cinq provinces : Nord Kivu et Sud-Kivu, l’Ituri, Bandundu et Kinshasa se distingue par son approche holistique dans ses interventions, mais également par l’implication active du Gouvernement à travers les ministères  nationaux et provinciaux et ses services techniques, a indiqué le Directeur Pays du PNUD.

Lors de l’ouverture des travaux du comité de pilotage, l’Ambassadeur du Canada en RDC, Madame Ginette Martin, a salué l’implication du Gouvernement congolais dans son combat pour renverser la prévalence des violences sexuelles basées sur le genre. Elle a également insisté sur la nécessité de l’appropriation de ce projet  en donnant une priorité à la participation de la femme et de la jeune  fille aux activités qui contribuent à la croissance et au développement du pays.

Parlant au nom de toutes les agences du Système des Nations unies  impliquées dans la mise en œuvre de ce programme, Madame Priya Gajraj, Directeur Pays du PNUD a souligné que « Nous devons bâtir sur les acquis et maintenir l’ambition de ce Programme Conjoint qui s’attaque aux causes profondes de la forte prévalence de violences sexuelles basées sur le genre ».

Pour y parvenir, des innovations majeures sont prévues pour l’année 2017, notamment :

  •   La généralisation des « ONE STOP CENTER » pour augmenter la fréquentation des services par les victimes et améliorer la prise en charge.
  • La mise en place d’un dispositif de cliniques juridiques mobiles avec l’appui du Programme VNU pour accélérer le taux de fréquentation des services gratuits d’accès à la justice.
  • Le renforcement de la communication et de la visibilité des acquis du programme qui pourrait constituer une stratégie de pérennisation des acquis.

Le comité de pilotage a été présidé par la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Priya Gajraj, Directeur Pays du PNUD-RDC et Ginette Martin, Ambassadeur du Canada en RDC. Etaient également présents les ministres provinciaux du Genre du Nord-Kivu et de l’Ituri, les Chefs d’agences UNFPA, UNESCO, BNCUDH et les délégués de la Police Nationale Congolaise et des administrations techniques. Les travaux se sont tenus au cœur des 16 journées d’activismes de la compagne mondiale de lutte contre les violences basées sur le genre lancée depuis le 25 novembre passé.

Clarisse Museme

Aude Mbenzu (Stagiaire)

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe