Revue annuelle de coopération PNUD - RDC: des résultats encourageants enregistrés

23 nov. 2016

Les débats et travaux de groupes ont permis d'établir une série de recommandations claires et pertinentes. Photo: PNUD RDC / Aude Rossignol / 2016

Le Gouvernement congolais, à travers le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et le PNUD ont passé en revue le Plan d’action du Programme Pays ce mardi 22 novembre 2016. La revue annuelle est un exercice mandataire de concertation entre le Gouvernement et ses partenaires techniques et financiers afin de mesurer les progrès et résultats réalisés en matière de développement humain durable.

Une centaine de représentants du Gouvernement, de la société civile et des partenaires techniques et financiers ont participé activement aux présentations et débats faisant échos aux activités de développement mis en œuvre avec le concours du PNUD. La revue annuelle de coopération avec la République démocratique du Congo est un temps d’examen du soutien du PNUD vers un développement transformationnel du pays. Il s’agit également d’un dispositif de renforcement de la redevabilité et d’amélioration du dialogue entre le Gouvernement congolais et les partenaires au développement pour évaluer l’efficacité et l’impact des interventions.

Des résultats encourageants ont été réalisés par le PNUD en 2015 et 2016 dans les domaines suivants :

  • Lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre : les capacités fonctionnelles de 24 structures de la chaîne pénale (7 Escadrons de Protection des Enfants et de lutte contre les violences sexuelles ; 13 cliniques juridiques et 4 Bureaux de consultations gratuites) ont été développées pour offrir une prise en charge intégrée aux victimes de violences sexuelles.
  • Relèvement communautaire et croissance inclusive : le nombre de clients des institutions de microfinance a augmenté de 133 % allant de 805 750 personnes en 2011 à 1 879 060 en 2015, dont 49,80 % de femmes et environ 660 000 pauvres provenant des ménages à faible revenu et vivant dans les zones rurales. Ces résultats ont été obtenus avec l’appui du Programme d’Appui au Secteur de la Microfinance (PASMIF).
  • Environnement et lutte contre les changements climatiques : Le PNUD a appuyé la RDC à se doter depuis 2015 d’une stratégie REDD + actualisée et d’un plan national d’investissement REDD+ de plus d’un milliard de dollars américains pour lequel près de 200 millions viennent d’être mobilisés auprès de CAFI.
  • Lutte contre le VIH/SIDA : Les capacités de 2928 acteurs ont été renforcées sur la thématique : lois, droits humains et le VIH en vue de lutter contre la stigmatisation et la discrimination. On a également noté l’opérationnalisation de la stratégie d’intervention VIH en milieu carcérale. Dans 7 provinces, 12000 détenus ont été sensibilisés et 4569 prisonniers dépistés volontairement dont 99 cas séropositifs sont sous traitement aux antirétroviraux en prison.

 

Dans son mot d’ouverture Mme Priya Gajraj, Directeur Pays du PNUD a souligné que « l’Agenda 2030 pour le développement durable constitue un plan transformationnel d’action pour l’Afrique, la RDC et sa population.  Cette Revue Annuelle s’inscrit donc dans l’optique de l’engagement du pays à l’Agenda 2030 et au processus de domestication des  Objectifs de développement Durable (ODD). »

La tenue de la revue a été précédée de visites de terrain menées conjointement par la partie nationale et le PNUD. Cela a permis d’élargir la compréhension collective des forces et des faiblesses des interventions du PNUD et de ses partenaires.

Le Secrétaire Général à la Coopération Internationale Monsieur Mondonga a évoqué dans son discours introductif que « La complexité de défis est une évidence, les interventions humanitaires sont cruciales à cet effet. Nous pensons que l’engagement de la RDC dans la recherche du statut de pays émergent postule la nécessité de renforcer les actions de développement. Le PNUD, en raison de son autorité technique sur les questions de développement devrait contribuer à la prise en charge de ce défi pour formaliser des stratégies d’appui appropriées. »

Les échanges ont aidé à mieux comprendre les défis et les attentes des partenaires mais surtout à orienter autrement le regard des acteurs de développement sur les actions et les approches.

Les travaux se sont déroulés sous la présidence du Secrétaire Général à la Coopération Internationale et Régionale et ont aboutis aux principales recommandations suivantes : Développer des stratégies conjointes de mobilisation des ressources financières pour le financement de projets dont les acquis doivent être préservés ; Elaborer la cartographie des intervenants et interventions pour un meilleur suivi et rationalisation des interventions ; Organiser les séminaires parlementaires d’information sur les questions cruciales (ODD, New Deal, Suivi-Evaluation des politiques publiques de Développement) ; Renforcer le caractère participatif du processus de planification en impliquant davantage les structures à la base ; Equilibrer la répartition des interventions pour renforcer la cohésion entre l’Est, le Centre et l’Ouest de la RDC.

 

Clarisse Museme

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe