La coordination nationale de la police dotée d’un réseau informatique et d’un guide du policier enquêteur

8 nov. 2016

Remise officielle du matériel informatique qui aidera au partage des données en temps réel entre les différents services de la police judiciaire et améliorera l’interactivité entre la population et la police.

Le Commissaire générale adjoint de la Police Nationale Congolaise (PNC), le Général Gaston Luzembo, a reçu ce lundi 07 novembre 2016 des mains de Madame Raluca Eddon, représentante du Directeur Pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la deuxième édition du Guide du policier enquêteur.

Cette remise a coïncidé avec l’inauguration  du réseau informatique installé à la Coordination Nationale de la Police judiciaire grâce à l’appui technique et financier du PNUD.

Ces deux outils ont été réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Pluriannuel d’Appui à la Justice (PPAJ), qui est une initiative conjointe  du PNUD et de la MONUSCO pour accompagner la réforme de la Justice en République Démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement congolais à travers le Ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation, Affaires Coutumières et la PNC  tient à réorganiser la Police Judicaire et la rendre professionnelle  et républicaine au service de la population.

Le dispositif intranet va permettre à la police judiciaire de se conformer  aux standards internationaux en matière de communication, a clairement mentionné le représentant du Commissaire Général de la PNC. Il a en outre émis le vœu de voir ce dispositif s’étendre sur toute l’étendue de la RDC avec l’aide de tous les partenaires au développement dont le PNUD. 

Ces outils complémentaires d’appui à la justice ont pour objectif de renforcer  l’état de droit et la promotion des droits humains prévus à travers l’objectif de développement durable 16 (ODD 16) portant  sur la « paix, la justice et les institutions efficaces »

L’installation du réseau intranet  avec câble LAN -hybride  à la Coordination nationale de la Police judicaire permettra d’améliorer le partage des données en temps réel entre les différents services   et l’interactivité entre  la population et la police.

Dans le même ordre, le Guide du policier enquêteur outil d’instruction et de formation de l’officier de police judiciaire est destiné à renforcer les capacités techniques et opérationnelles des Officiers de Police judiciaire.
 

Dans le cadre de son soutien aux efforts des autorités congolaises dans la réforme de la police judicaire, le PPAJ a déjà à son actif plusieurs résultats à savoir :


·    La création d’une base de données sur la gestion des effectifs de la police judiciaire;
·    Le renforcement des capacités de 70 officiers de police judiciaire de Kinshasa et de Kungu (Equateur), ainsi que 28 policiers de Kahele (Sud-kivu);
·    La révision des textes qui régissent la procédure pénale applicable à l’instruction préliminaire devant l’officier de police judicaire;
·    L’équipement de la Direction de télécommunication.


Dans son mot de circonstance, Madame Eddon a insisté sur le fait que « la police occupe une place importante dans la chaine pénale et son rôle est primordial dans le renforcement de la protection des droits humains ».

Cette cérémonie a été rehaussée de la présence d’une centaine d’invités dont le représentant du Procureur Général de la République, le Secrétaire permanent du Conseil Supérieur de la Police, les Directeurs généraux de la Police, les experts des différentes directions de la PNC ; le Commissaire provincial de la Police, les auditeurs de Garnison et bâtonniers de barreaux de Kinshasa, et les partenaires au développement.

Clarisse Museme
Aude Mbenzu (Stagiaire)
 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe