Dix millions de dollars US pour la stabilisation du Nord Kalehe

22 sept. 2016

La police de Minova travaille dans de nouvelles conditions favorisant un meilleurs accueil des citoyens

La localité de Minova dans le Sud-Kivu, a désormais son commissariat! La cérémonie de remise officielle de cette nouvelle bâtisse s’est déroulée le 24 août en présence du Ministre Provincial de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, de la Ministre Provinciale de l’Agriculture, et du Ministre Provincial des Mines. 

Érigé dans le cadre du projet intégré de stabilisation du Nord Kalehe, la remise officielle de ce nouveau commissariat a marqué la clôture des activités dudit projet. Le Kalehe est parmi les territoires les plus affectés par les conflits violents de la province du Sud-Kivu. Ces conflits sont entretenus par l’activisme des groupes armés. Ils sont souvent nourris par des luttes locales autour des problèmes fonciers et des ressources naturelles.

Grâce aux efforts des acteurs concernés, une réponse rapide a été apportée pour atténuer les tensions intra et intercommunautaires de cette région. Plusieurs enjeux ont été particulièrement considérés dans ce projet : le renforcement du dialogue inclusif, la consolidation de la paix, la création d’institutions transparentes et inclusives, la restauration de l’autorité de l’État et la réinsertion et la relance socioéconomique des populations de la localité.

« C’est grâce à la synergie entre l’OIM, UNHABITAT et les différentes sections de la MONUSCO d’une part, et les acteurs locaux de développement d’autre part, que le projet a atteint plusieurs réalisations. La construction et l’équipement des bâtiments administratifs et de la police à Zirhalo, Numbi et Minova, les formations d’agents administratifs et de policiers ainsi que le recyclage et le déploiement des policiers dans ces mêmes localités » a déclaré Evelyne Bamba, Chef du bureau du PNUD Goma.

Le travail des composantes porte ses fruits

Sous la coordination du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), des engagements ont été pris pour assurer une phase de consolidation du projet. « Bientôt deux nouveaux projets financés par le Fonds de consolidation de la paix et l’Ambassade des Pays-Bas pour un montant d’environ dix millions de dollars US seront lancés » a annoncé Marietha Dos Santos, Chef de la Section des Affaires Politiques, venue représenter le chef du bureau de la Monusco à Bukavu à cette cérémonie.

 À travers sa composante « restauration de l’État », le projet a œuvré pour plus d’acceptation et de respect des agents de l’État et de leur autorité grâce à l’amélioration de leur cadre de travail. La mise en place d’un cadre de concertation entre les agents de l’administration, de la sécurité avec les populations a posé les jalons d’une meilleure collaboration entre les acteurs du territoire de Kalehe.

Sa composante « réintégration et réinsertion » a permis l’insertion de 1600 ménages vulnérables (954 femmes et 646 hommes dont 30 ex combattants) dans des activités économiques porteuses. L’installation de trois cents creuseurs de minerais autrefois clandestins dans des activités économiques alternatives a permis de réduire les conflits entre les mineurs du secteur informel.

Le Projet Intégré de Stabilisation du Nord Kalehe financé par le Fonds pour la consolidation de la paix dans le cadre du STAREC/ISSSS* a été mis en œuvre depuis décembre 2014 par un consortium de 3 agences du système de Nations Unies à savoir : le PNUD, l’OIM et l’UNHABITAT dans le territoire de Kalehe considéré comme une zone fragile, plus affectée par les conflits de tous ordres à l’est de la République démocratique du Congo.  

Fatou Tandiang

 

* STAREC = programme de stabilisation et de reconstruction de l'Est de la RDC post-conflit

   ISSSS =  Stratégie Internationale de Soutien à la Sécurité et la Stabilisation pour l’Est de la RDC 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe