Réinsertion des enfants associés aux Forces et Groupes armés désormais une réalité à Rutshuru au Nord-Kivu

11 juil. 2016

Des enfants ex-soldats en plein apprentissage de la ménuisérie dans le cadre du Projet DDR à Walungu ( 2008), crédit photo PNUD

Près de 324 enfants dont 164 autrefois affiliés aux Groupes et Forces Armées et 164 autres enfants vulnérables ont clôturé l’année scolaire 2016 dans vingt écoles et deux centres de rattrapage scolaires de la Chefferie de Bwisha dans le territoire de Rutshuru située à 60 km de la ville de Goma.

Au total 1000 enfants ont été identifiés dans le cadre du Projet conjoint « Appui à la Stabilisation de l’Est de la RDC par la réintégration des Ex-Enfants Associés aux Forces et Groupes Armés et autres enfants rendus vulnérables en territoire de Rutshuru, Province du Nord-Kivu» - CAAFAG-Rutshuru.

Le principe d’indentification des bénéficiaires est simple;  pour un enfant associé aux forces armées et groupes armés, le projet associe un enfant vulnérable de la communauté d’accueil. Dans le lot de 1000 sélectionnés, il y a 500 enfants associés aux Forces et groupes armés  ainsi que 500 autres sont des enfants vulnérables.

Un groupe de 324 enfants en âge de scolarisation a été réinséré dans le circuit normal de l’enseignement primaire et secondaire et plus de 672 ont été orientés vers la formation professionnelle assurée par l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP).

Plusieurs filières leur sont proposées à savoir la mécanique-auto, la menuiserie, la maçonnerie, l’électricité, la coiffure et l’esthétique et la coupe-couture. Ces 672 seront également bénéficiaires de la ration alimentaire pendant toute la durée de leur formation.

Les formations sont très diversifiées et la durée peut variée de 3 à 6 mois et plus en fonction des spécialités.

Toutes les écoles de la chefferie de Bwisha ont reçu au moins un enfant associé aux Groupes et forces armées et un vulnérable. Quel que soit le nombre d’enfants inscrits dans une école ou un centre de récupération scolaire, toute l’école est servie en ration alimentaire.

Pour cette année scolaire 2016 qui vient de se terminer, au total plus de 13.000 écoliers de toutes les écoles de la Chefferie  concernées par le projet ont été servies en ration scolaire.

Financé par le Gouvernement du Japon, le projet ne se limite pas seulement aux enfants; il assure la réinsertion socio-économique de 1000 adultes parents, tuteurs et familles d’accueil.

Ce volet spécifique qui relève du PNUD est exécuté à travers son approche novatrice qui est le 3x6+ qui commence par la fourniture des emplois temporaires à travers les travaux HIMO (Haute intensité de main d’œuvre) pour la réalisation de 4 ouvrages d’intérêt communautaire, respectivement un pont, un marché dans la Cité de Kiwandja, un dépôt communautaire dans le groupement de Nyamilima et, une route (piste) de desserte agricole reliant deux groupements (Busanza – Bukoma).

Le projet est mis en œuvre conjointement, à travers des résultats complémentaires, par quatre agences des Nations Unies  à savoir : l’UNICEF, le PAM, l’ONUFEMMES et le PNUD et deux structures nationales dont l’INPP et le BRP (Bureau de la Représentante Spéciale du Chef de l’Etat en matière des violences sexuelles).

Pour ces enfants qui ont évolué aux côtés des combattants et qui ont vécu des expériences parfois traumatisantes, c’est une nouvelle vie qui commence et l’avenir leur semble plus certain. C’est le cas de Jeannot K, ancien enfant associé aux groupe armé Mai-Mai FPD-Shetani « C’est une grâce d’avoir survécu dans la forêt et des attaques de tout genre. Nous avions perdu le sens de l’humanité et vivions comme des animaux. Aujourd’hui le projet CAAFAG m’offre une occasion de prendre en main ma vie est de participer au développement de ma Chefferie. Je suis en confiance avec moi-même et donc je vais  apprendre un métier qui va me permettre de vivre avec ma famille »

A titre de rappel, le projet conjoint  CAAFAG poursuit l’objectif global qui est de contribuer à la stabilisation et au retour à la sécurité dans la Chefferie de Bwisha en Territoire de Rutshuru, par la réinsertion socio-économique des EAFGA et autres vulnérables de la communauté. 

Une première mission conjointe de suivi des réalisations de ce projet a eu lieu le du 23 au 24 Juin 2016 dans la chefferie de Bwisha, en territoire de Rutshuru.

Elle avait pour objectif d’évaluer le niveau d’exécution des interventions de toutes les parties prenantes au projet CAAFAG. La journée du 23 à Rutshuru a spécialement été marquée par l’organisation d’un atelier conjoint d’information sur les réalisations du projet depuis son lancement officiel, le 22 mars 2016.

A cette  occasion toutes les quatre agences onusiennes et les deux institutions publiques ont présenté l’évolution du projet à un large public constitué des membres de la Chefferie de Bwisha, de l’Administration du Territoire, de la Société civile y compris l’Association de a Jeunesse, l’Association des Femmes, des Minorités (Pygmées).

Clarisse Museme

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe