Fonds innovation : sport, anglais et partage du savoir pour améliorer les performances du PNUD

8 juil. 2016

Marceline Bahati, recevant le prix Innovation pour l’idée de mise en place de cours d’anglais et de l’« English day »

Les collègues du bureau du PNUD en RDC pourront bientôt améliorer leur niveau d’anglais, pratiquer une activité physique, et se mobiliser pour l’établissement d’une bibliothèque du développement durable !

Il s’agit là du trio gagnant des idées proposées dans le cadre du premier round du Fonds local pour les innovations. Chaque idée gagnante recevra un financement de 5 000 dollars pour sa mise en place opérationnelle d’ici à la fin de l’année.

À travers cette initiative nouvelle, tous les membres du personnel ont été sollicités, pour proposer des idées innovantes qui amélioreront leurs performances tout en renforçant la collaboration en équipe. En duo, Marceline Bahati et Clotilde Aziza Bangwene ont proposé la mise en place d'un «English day». Elles font partie des lauréats.

«Nous avons souhaité que l’anglais prenne place dans notre lieu de travail et adopte une forme plus relax pour faciliter l’apprentissage et la pratique. La non-maitrise de cette langue peut constituer un véritable frein contre l’épanouissement professionnel. Beaucoup d’entre nous ont raté des opportunités de travail à l’international tout simplement parce que nous n’avons pas le niveau d’anglais requis» expliquent-elles. Dorénavant, la langue de Shakespeare sera de rigueur au PNUD RDC les vendredis. Tous les collègues seront invités à communiquer en anglais à travers les e-mails, les appels internes ou encore en réunion. Des cours d’anglais dispensés à Kinshasa, mais également dans les bureaux terrains de Bukavu, Goma et Bunia, viendront renforcer cet apprentissage.

La «dream team» qui a proposé la création d’une salle de sport avait pour objectif de «communiquer les bienfaits du sport aux collègues en proposant un lieu de pratique physique «UNDP GYM » à proximité de notre lieu de travail. Les résultats de tests effectués cette année sur les collègues ont démontré que beaucoup avaient un taux de cholestérol trop élevé. Ceci est dû à un manque d’activité physique, au stress et à une alimentation non équilibrée. C’est donc également pour nous, une façon de prévenir ce genre de maladies», expliquent Sylvie Olela Odimba, Gisèle Mwamba et Clément Lachenal. À ce stade, le choix du site où sera érigée la salle est en cours de finalisation et une participation symbolique sera demandée à chaque collègue pour la pérennisation du projet.

Delly Zagabe  a vu son idée de mettre en place une bibliothèque du développement durable sortir du lot. Il a été particulièrement inspiré par la mission du PNUD. «Le PNUD est, à l’exemple d’une grande école, une organisation qui doit former, informer et éduquer les peuples au service desquels il travaille depuis maintenant 50 ans» dira-t-il. «En plus de rassembler toutes les publications appuyées ou soutenues techniquement et/ou financièrement par notre organisation, cette bibliothèque sera aussi accessible aux étudiants et aux chercheurs travaillant sur les questions de développement.»

Encourager l’innovation et le partage d’idées

Trois mois auront suffi pour mettre en place le processus du Fonds local pour les innovations qui a démarré le 21 mars 2016.  Durant tout le processus, les collègues se sont mobilisés pour proposer et améliorer des idées.

Pour mener à bien le premier round du Fonds local pour les innovations un comité a été mis en place pour veiller à la bonne conduite du processus dans le respect des critères prédéfinis : le potentiel de fédérer le staff autour d’une cause et l’épanouissement professionnel du personnel.

La mise en place de l’initiative au sein du bureau du PNUD en RDC a pour objectif d’encourager l’innovation en favorisant un environnement propice où les idées sont ouvertement partagées. Il vise aussi l’amélioration du travail dans l’organisation et la fédération des collègues autour de projets valorisants en favorisant l’esprit d’équipe. 

Le management s’est engagé à encourager et accompagner la mise en place effective des trois idées  lauréates «Nous croyons fermement que la cohésion et les performances passent à travers une culture d’innovation qui favorise l’émulation au sein du bureau. Pour ce premier round, les initiatives individuelles et collectives reconnues par le vote des collègues vont être récompensées» dira Priya Gajraj, Directeur Pays du PNUD en RDC, présidente et membre du comité.

Pour sa part, l'équipe de Knowlegde & Innovation du DIG/BPPS du PNUD basée à New-York à travers la voix de Bernardo Cocco a réagit positivement: «Nous sommes impatients de connaitre les résultats du premier round du processus et d’en savoir davantage sur les innovations proposées au sein du bureau PNUD en RDC. Peut-être que cette initiative pourrait être reproduite comme une bonne pratique à travers l'organisation ? ».

Dernièrement, une enquête a été lancée en interne pour recueillir le feedback des collègues sur le premier round. Beaucoup d’idées ont jailli pour améliorer et renforcer le processus. Le deuxième round qui sera lancé au mois d’octobre prochain nous réserve beaucoup de surprises… les collègues sont déjà prêts à proposer de nouvelles idées!   

 

Le comité Innovations

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe