Pour un dialogue constructif sur la décentralisation entre autorités provinciales et entités territoriales

24 juin 2016

Cellule technique d'appui à la décentralisation

Pour première fois, les entités territoriales décentralisées et les autorités de la province du Nord-Kivu ont pu échanger en toute franchise sur les défis rencontrés lors de la mise en œuvre de la décentralisation. C’était lors de la rencontre thématique organisée par le Gouvernorat de la province avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement, les 9 et 10 juin à Goma. L’objectif de cette rencontre était d’établir un dialogue franc entre les entités territoriales décentralisées et la province afin d’assurer une meilleure collaboration entre ces deux paliers de gouvernance.

Cette rencontre thématique a réuni près de soixante-dix participants, parmi lesquels des membres de l’assemblée provinciale, du Gouvernement provincial, de l’administration publique provinciale, des administrateurs de territoire, des délégués de secteur et chefferie, des villes ainsi que des communes du Nord-Kivu.

La décentralisation a été choisie par les pouvoirs publics congolais comme mode de gestion de la chose publique. « Pour la province du Nord Kivu, la décentralisation a connu des avancées significatives malgré toutes les difficultés que la province et les entités territoriales décentralisées rencontrent actuellement. Plusieurs obstacles restent à surmonter, notamment l’irrégularité et l’insuffisance de la rétrocession que la province reçoit du gouvernement central, l’incivisme fiscal de certains de nos compatriotes, le retard dans l’adoption ou la mise en application de certaines lois pour compléter l’arsenal juridique relatif à la décentralisation » dira Valerien MBALUTWIRANDI, ministre provincial de la Justice, et de l’administration du territoire, venu représenter le gouverneur du Nord –Kivu.

Deux recommandations phares

Les échanges libres dans les groupes et les différentes interventions en plénière ont  abouti à des recommandations constructives. Leur mise en œuvre contribuera sans nul doute à l’avancement du processus de la décentralisation au Nord-Kivu en faveur d’un développement local durable pour la population. Parmi ces recommandations, dresser l’inventaire des obstacles (juridiques, administratifs et techniques) liés à la libre administration et à l’autonomie de gestion des ressources économiques, humaines, financières et techniques. Ceci dans le contexte d’une gestion déconcentrée. Il a été également recommandé de proposer des améliorations en vue d’une décentralisation effective et d’évaluer le processus de la décentralisation financière ainsi que de préparer une feuille de route provinciale de transfert des compétences et des ressources. Pour les participants, ces recommandations apporteront des réponses aux préoccupations de toutes les parties prenantes dans la mise en œuvre effective de la décentralisation au Nord-Kivu.

Depuis 2009, le PNUD appuie le processus de décentralisation au Nord-Kivu. D’abord avec le programme d’appui à la décentralisation et au développement local « PADDL » et à présent à travers son programme d’accélération d’une gouvernance et d’un développement local participatif, inclusif et durable dans les zones stabilisées du Nord-Kivu (PAGDL dénommé Uongozi na maendeleo bora). Des avancées significatives ont été enregistrées dans les domaines de la planification, des finances publiques provinciales et locales, de la vulgarisation des lois en rapport avec la décentralisation et la Gouvernance locale.

Le « Programme Uongozi na Maendeleo Bora» est conduit conjointement par le PNUD et l’UNCDF en partenariat avec la MONUSCO. Il vise à adresser les racines des conflits en cours et à asseoir une transition vers le développement et une paix durables dans la province du Nord-Kivu. Son intervention se matérialise à travers des investissements structurants, en créant les conditions favorables pour la paix et en amorçant le processus de développement durable. La démarche de ce programme tente à assurer l’établissement d’un lien entre l’humanitaire, la stabilisation et le développement, en prenant en compte le contexte fragile et de conflit. En outre, ce programme s’inscrit dans la mise en œuvre de la « Stratégie Internationale pour la Sécurité et la Stabilisation de l’Est de la RDC» (ISSSS 2013-2017) qui se positionne comme chapeau stratégique pour les interventions de stabilisation sur le terrain.                                                                           

Fatou Tandiang

Pour plus d'informations :

Anastasie Manzanga Limboto, anastasie.manzanga@undp.org
Analyste au programme, Gouvernance et appuis aux institutions infra nationales, locales et décentralisation, PNUD/Kinsahsa 

Barthelemy Bato, barthelemy.bato@undp.org
Expert  en Relevement et Gouvernance Communautaire, Consolidation de la Paix dans les zones minières artisanales, Croissance Inclusive et Développement Durable, PNUD/Goma
 

 

 

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe