Le Bureau du PNUD à Bukavu désormais alimenté par l’énergie solaire

21 juin 2016

Un dispositif de 105 panneaux solaires alimente 96 batteries. L'installation produit 4 ,5 mégawatt par heure qui permettent d’alimenter le bureau du PNUD/Bukavu. Crédit photo: PNUD RDC / Aude Rossignol / 2016

L’économie verte n’est plus un slogan mais désormais une réalité pour le Bureau du PNUD- Bukavu dans la province du Sud-Kivu. Installé depuis 12 ans, ce bureau vient de se doter d’un système solaire qui fournit totalement l’énergie électrique nécessaire. Avec un dispositif de 105 panneaux, alimentés par 96 batteries, ce système  solaire produit 4 ,5 mégawatt par heure qui permettent d’alimenter toute la concession du bureau du PNUD/Bukavu en énergie propre.

L’énergie produite  peut alimenter la ville de Bukavu pendant 1 heure ! L’installation a une durée de vie de 25 ans et exige juste le changement des batteries tous les cinq à huit ans. Cette innovation s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Energie pour tous » lancée par le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban ki-Moon, en septembre 2011.

Le ruban symbolique a été coupé pour inaugurer le système par le Directeur Pays Adjoint chargé des Opérations du PNUD, Monsieur Yahya Ba, en présence des ministres provinciaux de l’Energie et du Plan, des chefs des bureaux de la MONUSCO, des agences du Nations Unies présentes à Bukavu et du Député en charge de l’Environnement au niveau de l’Assemblée provinciale.

M. Yahya Ba a souligné  dans son mot de circonstance que « L’heure est venue d’agir. Toutes les parties prenantes doivent mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable à l’horizon 2030, et spécifiquement l’objectif  7 : assurer l’accès de tous à une énergie bon marché, fiable, durable et moderne ». Il a en outre mentionné que  l’énergie est au centre de presque tous les défis majeurs, mais aussi des perspectives prometteuses, qui se présentent au monde aujourd’hui.

Selon le Chef du Bureau Projet du PNUD/ Bukavu Monsieur Jean Claude Cigwerhe, ce dispositif  offre au bureau un gain financier considérable. Il assure également l’amélioration des conditions de travail qui étaient perturbées par des coupures intempestives de l’électricité dans la ville. « Grâce au système solaire nous avons de l’énergie de façon permanente. Nous ne subissons plus des coupures de l’énergie électrique qui parfois bloquaient tout le fonctionnement de notre bureau, nous empêchaient d’accéder aux vidéos conférences d’autres activités opérationnelles. Sans compter les dépenses liées à l’achat du carburant et l’entretien d’un puissant générateur dont la pollution était considérable».

La RDC est riche de ressources naturelles qui pourraient largement combler ses besoins en énergies renouvelables. Malheureusement les populations dépendent encore du charbon de bois pour cuire les aliments par exemple. D’autre part, l’immense potentiel du pays en énergie solaire, éolienne, hydraulique décentralisées… est sous utilisé.

Avec l’appui du PNUD, la RDC a effectué un diagnostic complet de la situation énergétique de l’ensemble du pays, province par province, jusqu’à l’élaboration de l’Atlas des énergies renouvelables (en partenariat avec la SNV – l’Organisation néerlandaise de développement). Ce diagnostic a permis de relever les écarts à combler par le pays pour réussir l’accès pour tous à l’énergie en RDC et formuler une stratégie d’approche conséquente.

Le Ministre provincial de l’Energie, Monsieur Dolly Bizimungu a lors de l’inauguration félicité le Bureau du PNUD Bukavu pour l’initiative qui pourrait inspirer l’Administration publique. « Imaginez si les agences des Nations Unies, les services administratifs et les particuliers se mettaient tous à l’utilisation de l’énergie solaire, la charge de la Société Nationale d’Electricité sera réduite, les services seront améliorés et surtout la pollution sera sensiblement réduite. On pourra ainsi contribuer à protéger notre planète du réchauffement climatique ».

Cette initiative du PNUD ne se limitera pas à Bukavu, elle sera dupliquée au Nord Kivu et particulièrement au bureau terrain de Goma qui sera le deuxième à être alimenté par  l’énergie solaire. Le processus pourra s’étendre en définitive à tous les bureaux du PNUD en RDC pour ainsi répondre à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies.

Clarisse Museme

 

 

 

 

 

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe