Le PNUD-RDC met son bureau en boîte !

31 oct. 2014

Commençons par une devinette ! Mon premier est une innovation qui mesure 1m x 80 cm x 1,5m et pèse 370kg. Mon second est compact, pratique, sans fil et relève de l’informatique. Mon troisième est utilisé avec des panneaux solaires, partout et en toutes circonstances. Mon tout permet un gain de temps, d’argent et d’énergie. Qui suis-je ?

 

Réponse : on m’appelle « Le bureau informatique dans une boîte » ou encore en anglais « One ICT -in-a-box ». Ah bon, mais keskesekesa ?

En effet, ce bureau informatique tient dans une grande boîte. Il est aisément transportable sur rack et prêt à l’emploi. Vous pouvez déplacer et installer votre bureau partout, quelles que soient les conditions climatiques et même dans les zones les plus reculées.

Fini le câblage, adieu les multiprises et le « plat de spaghettis de fils électriques ; votre bureau informatique tient dans une « malle » et fonctionne à l’énergie solaire.

 

Innovation dans un pays pilote : la RDC

La RDC a été choisie comme pays pilote pour tester cette installation à Kinshasa, Bukavu et Goma.

Quels en sont ses avantages ? «Le ONE ICT in-a-box est très adaptable et compact,  explique Yerim Fall, ICT Analyst et ICT Coordonnateur au Bureau régional du PNUD de Dakar (Sénégal), venu  en mission à Kinshasa pour installer l’appareil et former les utilisateurs à cette innovation. « Ce bureau informatique mobile se déploie très facilement ; 1000 utilisateurs peuvent être connectés en même temps ; il est doté de tous les équipements de sécurité ; sa consommation est minimale car il fonctionne à l’énergie solaire et, donc, il respecte l’environnement. Il peut être installé dans tous les bureaux du PNUD.  Il répond aussi à toutes les fonctions de nos anciens dispositifs lourds et ultra-câblés, c’est-à-dire que maintenant, on peut se connecter, téléphoner, utiliser Internet, archiver, sans fil partout et tout le temps ».

 

L’idée du « bureau en boîte » est née dans la foulée de deux élans : d’une part, procéder à de sérieuses économies d’échelle en créant des outils informatiques et de télécommunication plus performants, innovants, compacts, moins énergivores et multifonctions ; d’autre part en accompagnant l’initiative « Greening the Blue » qui vise précisément à encourager les staffs des bureaux du PNUD, partout dans le monde, à agir concrètement pour préserver l’environnement en veillant à recycler le papier et les cartons, à ne pas polluer en limitant au maximum les activités productrices de gaz à effet de serre (vols en avion, usage du véhicule) ; à privilégier l’énergie renouvelable et à créer des synergies pour protéger l’environnement.

C’est ainsi que le Bureau régional de Dakar et le Bureau d’Information et de technologie (OIST) ont réfléchi, depuis 2011, à la création de ce bureau informatique mobile qui permet, non seulement au Bureau Pays de Kinshasa de devenir plus performant et autonome en énergie, mais également aux bureaux de terrain dans les provinces de ne plus être confrontés aux pannes récurrentes du réseau électrique local ; et aux projets en zones d’intervention reculées de rester connectés en l’absence de réseau public.

L’autre atout de ce « bureau informatique en boîte » est son usage en situation de conflit ou post-conflit, y compris en cas de crise comme celle de l’épidémie Ebola qui sévit dans une région de l’Équateur, en RDC,  mais surtout en Guinée, Libéria et Sierra Leone,  où les mouvements de personnes  et de staffs sont réduits, entravés voire même interdits.

 

RDC : pays-pilote

La RDC est « le » pays-pilote pour tester cet appareil (à Kinshasa, Goma et Bukavu) car elle réunit toutes les conditions, les pires et les meilleures : seuls 9% des Congolais et Congolaises ont accès à l’électricité, absence de réseau routier, forêts impénétrables, distances immenses, manque d’infrastructures et faible densité de population, bref, la topologie et la géographie de la RDC répondent aux critères « tout-terrain » que doit offrir ce bureau informatique mobile, robuste et fiable.

Fiable, en effet, car son WIFI est 100% sécurisé de même que le stockage des données ; il dispose de la dernière technologie en matière de vidéo-conférence ; il permet l’interconnexion facile entre les bureaux de terrain et les projets ; réduit les factures astronomiques de téléphonie.

 

Geneviève DELAUNOY

 

Contact information

Fredy Mutembo (mutembo.mfabule@undp.org)

Yerim Fall (yerim.fall@undp.org)

Amadou SOW (amadou.sow@undp.org)

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe