En RDC, la décentralisation renforcera les administrations locales

28 mars 2014

imageÀ Kinshasa, les nouveaux locaux de la Cellule Technique d'Appui à la Décentralisation ont été réhabilités par le PNUD

Le Programme des Nations pour le développement (PNUD) a officiellement remis au Ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières les nouveaux locaux de la Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation (CTAD), qu’il a réhabilités et financés à hauteur de 114 000 $ US. Cet appui s’inscrit dans les engagements du PNUD à accompagner la décentralisation en République démocratique du Congo. La CTAD est une structure du Gouvernement congolais dont le mandat est de faciliter et de proposer des stratégies de mise en œuvre de la décentralisation. L’instauration de cette cellule d’appui-conseil est une des recommandations du Forum National sur la Décentralisation de 2007, que le PNUD a appuyé. 

Une institution publique SDF !

Toutefois, depuis sa mise en place, la CTAD a fonctionné dans de pénibles conditions, « dans des locaux qui ne respectaient aucune norme de sécurité », a rappelé son coordonnateur Makolo Jibikilay : « La CTAD était une institution publique sans domicile fixe (SDF), avec ce que cela a entraîné comme conséquences sur  l’endommagement du matériel, l’impossible contrôle du personnel et le  fonctionnement peu opérationnel ». 

De son côté, Richard Muyej Mangez, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a estimé que « La restauration de cet immeuble public au profit de la Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation constitue, tout un symbole, celui de la visibilité du dynamique et constant partenariat tissé entre le PNUD et le Gouvernement de la République Démocratique du Congo au lendemain de l’institution de la décentralisation, comme nouveau mode d’organisation et de gestion des affaires publiques locales en vue du développement humain durable de notre pays »  

La mise en œuvre de la décentralisation est l’une des solutions durables à la stabilisation socio-politique de la RDC ; elle permet un renforcement des capacités des administrations locales, rapproche les gouvernants des gouvernés et permet une gestion durable des finances publiques des entités territoriales décentralisées (ETD) et des provinces. C’est dans ce sens que le PNUD s’est engagé à soutenir le processus de la décentralisation en RDC. 

Fort d’une longue expertise en gouvernance locale, le PNUD est convaincu qu’il faut renforcer les capacités du Gouvernement et des autorités locales en matière de leadership afin que la décentralisation puisse s’instaurer dans les meilleures conditions.  C’est pourquoi, comme le souligne Michel Balima, directeur pays ai du PNUD,  « le PNUD accorde une importance particulière à l’amélioration des conditions de travail des structures administratives dans leur quête de performances »

Ainsi, ces nouveaux locaux de la CTAD permettront très certainement aux autorités congolaises d’accompagner la décentralisation de manière plus effective et plus visible. 

Le PNUD a déjà soutenu plusieurs initiatives en matière de décentralisation en RDC, et il prévoit dans son plan d’action de 2013-2017 de continuer à les soutenir, assure Monsieur Balima, car « la décentralisation garantit également la consolidation de la paix ».


Hawa BA


Programme Gouvernance

Anastasie Manzanga

Conseillère au programme Décentralisation

Tel : (+243) 810957254

E-mail : anastasie.manzanga@undp.org

La Cellule Technique d'Appui à la Décentralisation travaille dans de meilleures conditions

La Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation (CTAD) est une cellule mise en place par le Gouvernement congolais, dont la mission est de promouvoir la mise en œuvre de la décentralisation en RD Congo. Ces nouveaux locaux, réhabilités par le PNUD, permettront à la CTAD d’être plus performante dans ses actions.

Téléchargez ce document
  • En RDC, la décentralisation renforcera les administrations locales Français