Lancement officiel du processus d’élaboration du rapport national sur le développement humain 2014

18 mars 2014

Moustapha Soumaré, Coordonnateur du Système des Nations Unies en RDC. Credits : Marc ngwanza/PNUD, 2014

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a lancé, le mardi 18 mars, avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le processus d’élaboration du Rapport National sur le développement Humain 2014 (RNDH) portant sur le thème « La cohésion sociale pour l’émergence de la République Démocratique du Congo ». 

Le lancement des travaux d’élaboration du RNDH 2014 a été marqué par la mise en place des comités de pilotage en présence des plusieurs membres du Gouvernement et du Système des Nations Unies dont le Ministre du Plan et Suivi de la Mise en Œuvre de la Révolution de la Modernité Célestin Vunabandi, et du Coordonnateur du Système des Nations Unies en République Démocratique du Congo Moustapha Soumaré.

Cinq comités ont été mis en place pour superviser, évaluer, encadrer et garantir la qualité et l’intégrité de ce rapport. Il s’agit du Comité Directeur, du Comité national de pilotage, du Comité de rédaction, du Comité de lecture et du Comité de suivi, vulgarisation et diffusion. 

Le Coordonnateur du Système des Nations Unies en République Démocratique du Congo, Moustapha Soumaré, a souligné que « la notion de développement humain permet de mettre en exergue le poids central de l’être humain dans toutes les activités de développement. Depuis l’adoption de ce concept dans les années 90, il est désormais admis que le développement doit permettre d’élargir la gamme des choix offerts à la population pour accéder à l’emploi et à un niveau de revenu soutenable, à l’éducation, aux soins de santé, à un environnement sain, à la possibilité de participer pleinement aux décisions de la communauté et de jouir des libertés humaines, économiques et politiques ».

Le ministre du Plan et Suivi de la Mise en Œuvre de la Révolution de la Modernité Célestin Vunabandi, a formulé le vœu selon lequel « le rapport national sur le développement humain axé sur le thème ‘Cohésion sociale pour l’émergence de la RDC’ soit un document de plaidoyer qui permet de sensibiliser autant l’opinion nationale que l’opinion internationale mais aussi, un document de qualité abordant le sujet avec rigueur et objectivité, réaliste dans ses analyses et dans l’exploitation des données récoltées, un document de plaidoyer qui soit de nature à offrir des matériaux d’analyse et d’influencer autant les décideurs nationaux que les partenaires au développement ».

C’est depuis 1990 que le Programme des Nations Unies pour le développement appuie la préparation et la publication de rapports nationaux présentant la situation des pays en matière de développement humain. Le rapport national sur le développement humain (RNDH) sert de référence aux débats sur les voies et moyens de relever les défis de développement humain auxquels les pays sont confrontés. C’est une étude indépendante qui suscite la réflexion et le débat autour d’une problématique essentielle pour le devenir des pays.

En République Démocratique du Congo depuis 2002, trois rapports nationaux sur le développement humain ont été élaborés et publiés en collaboration avec les organisations de la société civile et les partenaires au Développement. Le dernier RNDH, dont le thème central était la « Décentralisation et la gouvernance démocratique face à l’impératif du développement humain », a été réalisé en 2010. 

***

Le PNUD est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances, expériences et ressources dont leurs populations ont besoin pour améliorer leur vie. Le PNUD est  présent sur le terrain dans 166 pays, les aidant à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux auxquels ils sont confrontés en matière de développement. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer à tout moment sur le personnel du PNUD et son large éventail de partenaires.

Appui à la Réforme judiciaire et sécuritaire

Paul-Thierry Kalonga
E-mail : paulthierry.kalonga@undp.org;
Cell.: +243992909321/+2439922902870

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République démocratique du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe