Blog

2017: poursuivre les efforts pour éliminer la pauvreté

07 févr. 2017

image

  L’année qui vient de se clôturer a été pour le personnel du PNUD une année spéciale, celle du cinquantième anniversaire du Programme et des quarante années de travail en République démocratique du Congo. Cet anniversaire a été l’occasion de faire le bilan de nos interventions mais également d’engager plusieurs actions symboliques telles que l’ouverture de nos portes aux étudiants et aux médias et d’initier une réflexion globale sur la lutte contre la pauvreté à travers un concours d’art.   L’an dernier, les activités menées pour mettre fin à l’extrême pauvreté et en faveur du développement se sont vues renforcées par un nouveau cadre : celui des Objectifs de Développement Durable (ODD). La RDC vient de se doter de son premier rapport national qui fixe de façon claire ses cibles et indicateurs priorisés par rapport aux 17 ODD. Par ailleurs, les collaborations et activités menées aux côtés du peuple congolais lors de l’année écoulée ont permis d’atteindre des résultats encourageants. Parmi ceux-ci, dans le domaine de la lutte contre l’impunité et les violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) : les capacités fonctionnelles de 24 structures de la chaîne pénale ont été développées pour une prise en charge intégrée des victimes  Lire

"Le travail collectif donne des résultats satisfaisants contre les violences sexuelles"

26 oct. 2016

image Don de PEP KITS à l'hôpital Keyshero de Goma. Ces kits permettent une réponse d’urgence à une exposition involontaire au VIH

Une délégation de la coopération canadienne a effectué une mission en RDC du 26 septembre au 6 octobre. Cela fut l’occasion d’apprécier l’état d’avancement général du programme Tupinge Ubakaji,  axé sur la lutte contre les violences sexuelles et financé par la coopération canadienne à hauteur de 18 millions $ CAD. L’exécution du programme a été confiée au PNUD et à l’UNFPA avec l’appui du BCNUDH et de l’UNESCO. Marjorie Chéron, agente du Ministère des Affaires mondiales du Canada revient sur cette mission :   « Ce premier contact avec le terrain a été pour moi une opportunité de constater les activités du programme Tupinge Ubakaji. C’est une fois sur place que l’on peut vraiment réaliser la complexité et comprendre l’implication de la population et des acteurs de terrain dans les programmes de développement. » « La journée d’échanges et de partage de connaissances entre le programme Tupinge Ubakaji et le projet PLUVIF (projet de lutte contre les violences envers les filles et les jeunes femmes) a été un moment fort de la mission. Le PLUVIF couvre  la région des Grands Lacs (Burundi, Rwanda et la RDC) et est également financé par le Canada. Il s’agissait de tisser des liens pour bâtir  Lire

Des sondages d’opinion pour accompagner le changement

13 août 2016

image

Rendre disponibles des données de haute qualité sur la paix, la protection et la justice en RDC est un allié précieux pour les programmes d'aide. Les informations récoltées lors de sondages menés avec la technologie de collecte de données numériques peuvent être utilisées pour informer et guider les décisions politiques, planifier, surveiller et améliorer les activités de développement et humanitaires dans le pays. Dans cette perspective, le projet « Collecte des données sur la Consolidation de la Paix et la Reconstruction en RDC » appuyé par le PNUD et la MONUSCO est développé en étroite collaboration avec Harvard Humanitarian Initiative (HHI) qui se charge de préparer, de mener et d’analyser les sondages. Patrick Vinck est Directeur du programme de donnéessur les droits humains chez HHI:  "En tant qu’institution de recherche dans le secteur de développement, nous avions l’habitude de collecter des données projet par projet mais nous manquions de d’informations sur le contexte en général, sur la sécurité… Nous avons donc développé l’idée de faire un projet qui donne un bon aperçu de la situation pour comprendre le contexte des actions humanitaires et de développement." Prendre en compte la perception de la population  "Ce  projet pilote a pour objectif de réaliser des sondages d’opinion afin  Lire

Entreprendre un nouveau PARCOURS dans la lutte contre le VIH Sida

10 juin 2016

image Une groupe de femmes participe à une séance de sensibilisation sur le VIH Sida, communauté de Bideka, Sud Kivu. ©PNUD RDC / Aude Rossignol/ 2016

«L’approche PARCOURS a été mise en œuvre pour lutter contre le VIH Sida en mobilisant les communautés. Nous avons démarré cette activité dans la région de Walungu, au Sud Kivu, en 2011. Ce projet a été rendu possible avec le soutien du PNUD qui a apporté un financement et un appui à la logistique et aux formations. La zone de Walungu a été ciblée pour développer ce projet de prévention car elle connaît un taux assez élevé de VIH Sida, ce centre étant un lieu de passage, de commerce et un carrefour minier où transitent beaucoup de personnes d’horizons différents. Les autorités sanitaires se sont montrées très réceptives. Une enquête préalable a révélé que les jeunes de 14 à 22 ans sont le plus actifs sur le plan sexuel et par conséquent le plus exposé au VIH Sida.» «Derrière le mot «PARCOURS», nous pouvons imaginer l’idée du mouvement, de la marche. L’approche se réfère à la communauté où il y a des jeunes, des vieux, des hommes et des femmes. Ceux-ci sont amenés à traverser une rivière pleine de crocodiles. Pour franchir le cours d’eau et échapper à la mort, tous les membres de la communauté doivent s’associer. Cette métaphore renvoie  Lire

Le PNUD-RDC, pionnier dans les innovations NTIC !

31 oct. 2014

image Illustration - Atlas des énergies renouvelables en RD Congo

Un pays continent dont la distance la plus longue équivaut au trajet entre Marseille et Varsovie ! Oui, la République démocratique du Congo est un pays continent de 2,4 millions km2 : immensité de forêts, fleuve Congo aussi puissant et dangereux que l’Amazone, routes impraticables, zones d’habitations inaccessibles, régions en conflit ou post-conflit, infrastructures quasiment inexistantes en milieu rural, accès ultra-limité à l’eau et ç l’électricité, saison des pluies de 8 mois par an, très faible densité de population… Le PNUD est le second bureau mondial, le premier en Afrique ayant le portefeuille de projets le plus diversifié pour un montant de 100 millions de USD/an. Le PNUD compte 450 staffs dont 200 sont répartis dans 11 sous bureaux dans tout le pays. Comment résoudre le casse-tête de connecter les gens entre eux, à moindre coût et dans les meilleures conditions ? Comment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) peut-il faciliter le travail de ses staffs sur le terrain, et donc améliorer la situation des bénéficiaires ? Équation à nombreuses inconnues Pour la résoudre, en novembre 2013, Moustapha Soumaré, Représentant adjoint du Secrétaire général des nations Unies, Coordinateur humanitaire, Coordonnateur du Système des Nations Unies et représentant résident  Lire