Nos projets

Réduction de la pauvreté

  • Appui au Secteur de la Microfinance

    Le programme d’appui au Secteur de la microfinance (PASMIF II) est un programme du gouvernement de la République démocratique du Congo mis en œuvre conjointement par le PNUD et UNCDF. Il est porté par l'ambition d’améliorer l’accès des populations les moins favorisées en milieu rural et urbain aux services financiers viables, de qualité et diversifiés.

Gouvernance démocratique

  • Le Projet d’Appui au Cycle Electoral (PACE) est l’un des volets de la composante Politique du Programme de Gouvernance et sa mise en œuvre contribue à l’atteinte de l’effet relatif à la consolidation du cadre démocratique et à l’accroissement de la participation citoyenne. Il vise notamment à appuyer la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en vue de l’organisation d’élections libres, transparentes, et crédibles et à renforcer les capacités de la CENI afin qu’elle assure la gestion du cycle électoral de façon pérenne.

  • Appui aux Institutions Parlementaires

    Ce projet vise à approfondir le renforcement des capacités des institutions parlementaires, déjà engagée au cours du cycle programmatique 2008-2012, afin de permettre aux membres des institutions concernées d’être plus efficaces et proches des populations. Il vise également l’amélioration du cadre légal de l’administration publique, en vue de la modernisation des structures administratives de l’Etat.

  • Projet Reddition des Comptes

    L’appui du PNUD dans ce domaine vise à contribuer à l’émergence d’une Cour des Comptes répondant aux critères internationaux d’institution supérieure de contrôle, soutenu par un système de contrôle interne fonctionnel et par un dispositif de veille citoyenne et médiatique de la gestion des finances publiques, mais également le renforcement de l’Inspection Générale des Finances et de la promotion des valeurs éthiques de la profession.

  • Forum d’éducation et de sensibilisation des jeunes à la Gouvernance démocratique en RDC « Forum des jeunes »

    Le projet Forum d’éducation et de sensibilisation des jeunes pour la Gouvernance démocratique en RDC vise à sensibiliser des groupes cibles de jeunes sur les mécanismes participatifs à la vie politique de la nation (au sein des partis, organisations de la société civile et institutions étatiques).

  • Appui à la justice

    Le volet appui à la justice est l’un des volets de la Gouvernance Judiciaire et sécuritaire. Sa principale vocation est d’appuyer la mise en œuvre du plan d’action pour la réforme du secteur de la justice en République Démocratique du Congo, à travers plusieurs axes d’intervention à savoir : Accès à la justice, Lutte contre la corruption, Lutte contre les violences sexuelles, Appui institutionnel ( qui vise les Hautes cours de Justice), l’appui au personnel judiciaire, l’appui à la reforme pénitentiaire

  • Armes Légères et de Petit Calibre, et Civilian Oversight ALPC&CO

    Depuis la fin des guerres de 1996 et 1998, les observateurs avertis savent que l’un des freins à la sécurité humaine, au respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme et surtout au développement humain durable est la situation déplorable que connait le secteur de sécurité en RDC, marquée par une prolifération illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC). Le contrôle des ALPC par les institutions de représentation citoyenne et la société civile reste très déficitaire, notamment en raison du peu d’expertise des parlementaires, des organisations de la société civile et des acteurs des services techniques spécialisés.

Prévention des crises et récupération

  • Sud Ubangui

    Le Projet Sud-Ubangi travaille en faveur de la création des conditions adéquates de retour et de maintien de la paix á partir de l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base, à la restauration de la justice, et au renforcement de la résilience des communautés d’accueil dans le territoire de Kungu.

Environnement et énergie

  • Appui aux capacités et à la stratégie pour la préparation de la RDC à la REDD+

    Lancé début 2009, la République Démocratique du Congo (RDC) entame en 2013 une nouvelle étape importante de son processus REDD+ (Réduction des émissions de gaz à effet de serre liées au déboisement et à la dégradation des forêts), celle de la transition progressive entre la phase de préparation vers celle d’investissement. Ce projet vise à mettre en place des outils et encadrer les travaux de la RDC pour entrer en phase d’investissement de la REDD+, par le renforcement de capacités de parties prenantes, le déploiement en provinces, la programmation des investissements, l’opérationnalisation du Fonds national REDD+ et le dialogue politique national et international pour consolider l’appropriation de la REDD+ en RDC de haut niveau.