Programme de renforcement des capacités sur les faibles émissions

Introduction

Station météo de l’INERA rééquipée pour la collecte d'informations au profit des agriculteurs
Station météo de l’INERA rééquipée pour la collecte d'informations au profit des agriculteurs. Crédit: Géneviève Delaunoy, Octobre 2013

Le projet « Programme de renforcement des capacités sur les faibles émissions / République Démocratique du Congo» a pour objectif d’aider le pays à construire, par lui-même, sa stratégie nationale de développement sobre en carbone et à se préparer à sa mise en œuvre prochaine. Il s’agit très concrètement d’aider à construire des systèmes solides de préparation des inventaires d’émission au niveau national, à formuler des Mesures d’Atténuation Appropriées à l’échelle Nationale (dont le sigle en anglais est NAMAs) pour les secteurs de l’Energie et de l’Agriculture et de lancer les bases d’une stratégie globale sobre en carbone, à mettre en place des systèmes MRV. Cette initiative sera menée en étroite collaboration avec les initiatives similaires en cours au niveau du pays, notamment le programme REDD+, l’élaboration de la troisième communication nationale ainsi du plan national climat.

Objectifs

Parvenir à construire une stratégie nationale d’atténuation des émissions de carbone en RDC qui s’inscrit dans la démarche du développement durable. Pour ce faire, le projet poursuit le renforcement des capacités des acteurs publics et privés de telle sorte que le pays arrive à :
•    Réaliser un inventaire de Gaz à effet de Serre
•    Identifier pour chaque secteur des actions appropriées (NAMAS)     
      permettant de limiter les émissions ;
•    Fixer des hypothèses et Mettre en place des mesures de contrôle et de
      vérification fiables (MRV)

Ce que nous avons accompli à ce jour

  • Au terme de l’accord de Copenhagues en 2009, un certain nombre de pays en voie de développement dont la RDC (qui ne sont pas soumis au protocole de Kyoto) sont engagés à contrôler leurs émissions de gaz à effet de serre et à terme d’arriver à les réduire
  • Signature par le PNUD à New York avec l’Union Européenne d’un accord cadre pour aider certains pays dont la RDC
  • La RDC engagée à réduire et contrôler ses émissions de Gaz à Effet de Serre

Financement



2012-2014
Donateur
Montant
L’Union Européenne
Allemagne
Australie
642.000 US$

Dépenses effectuées

Montant
Année
Jusqu'en Octobre 2013 71 024 US$
Vue d'ensemble du projet
Statut
Actif
Date de début
16 août 2012
Date de fin
31 décembre 2014
Zone d'intervention
Kinshasa et décentralisation progressive dans les 11 provinces
Budget
642.000 US$
Donateur
Union Européenne, Allemagne, Australie
OMD
7 - Préserver l'environnement
Domaine prioritaire
Energie et Environnement
Points focaux
Idesbald Chinamula, Conseiller au changement climatique/Unité Pauvreté PNUD-Kinshasa, Dr Trinto Mugangu, Coordonateur du Projet NAMAS
Partenaires
Projet soutenu par les fonds de l’Union Européenne, de l’Allemagne, de l’Autriche ainsi que l’appui technique du PNUD
Téléchargez ce document
Téléchargez ce document