Appui aux petits exploitants agricoles pour l’adaptation au changement climatique (PANA)

Introduction

Appui aux petits exploitants agricolesAppui aux petits exploitants agricoles pour l’adaptation au changement climatique (PANA). Crédit : PNUD - RDC, 2009

Ce projet a pour objectif de renforcer les capacités du secteur agricole en RDC pour une planification et une réponse aux menaces additionnelles que représentent les changements climatiques sur la production et la sécurité alimentaires. (Projet lié à l’effet 52 du plan d’action du programme de pays : les communautés locales bénéficient des retombés des services tirés de l’exploitation des écosystèmes et des ressources naturelles (terre, eau et forêt) et des mécanismes et initiatives d’adaptation et d’atténuation face au changement climatique)

Objectifs

Les petits producteurs et les populations rurales disposent des variétés de riz, de haricot, d’arachide, de maïs et de manioc résistantes et adaptées aux risques liés au changement climatique, et des techniques de culture appropriées sont sélectionnées.

Ce que nous avons accompli à ce jour

Un processus de renforcement de capacités de petits exploitants agricoles pour l’adaptation au changement climatique a été initié qui bénéficie progressivement à des centres nationaux d’expérimentation identifiés en fonction des zones agro-climatologiques avant le passage à l’échelle au niveau des exploitants agricoles des zones en question, en l’occurrence Ngimbi (Bas-Congo), Kiyaka (Bandundu), Ngandajika (Kasaï Oriental) et Kipopo (Katanga).

Production de semences au cours des saisons agricoles en 2012-2013 : près de 19 tonnes (14 440 tonnes de maïs ; 4360 d’arachide, 315 kg de haricots et 260 de riz) au Katanga, mais 80 tonnes au total dans les 4 provinces.

Financement



2010-204
Donateur Montant
Fonds mondial pour l’Environnement (FEM)
dans le cadre de l’appui aux pays les moins avances (PMA)
3 000 000 US$
Gouvernement Congolais 3 000 000 US$
PNUD 500 000 US$