Armes Légères et de Petit Calibre, et Civilian Oversight ALPC&CO

Introduction

 Destruction d'armes de guerre en  Iturie (Province Orientale)
Destruction d'armes de guerre en Iturie (Province Orientale). Crédit: PNUD, Mai 2007

Depuis la fin des guerres de 1996 et 1998, les observateurs avertis savent que l’un des freins à la sécurité humaine, au respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme et surtout au développement humain durable est la situation déplorable que connait le secteur de sécurité en RDC, marquée par une prolifération illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC). Le contrôle des ALPC  par les institutions de représentation citoyenne et la société civile reste très déficitaire, notamment en raison du peu d’expertise des parlementaires, des organisations de la société civile et des acteurs des services techniques spécialisés. Ce déficit de contrôle ne saurait contribuer à la professionnalisation et à la transparence des services publics de sécurité dont la qualité des services offerts est reconnue très faible ; hypothéquant les efforts consentis pour le développement humain durable.

Objectifs du projet :

 Le projet vise à atteindre les principaux objectifs ci-après :

  1. Appuyer le cadre institutionnel de coordination pour le contrôle des ALPC et accompagner  la mise en œuvre du programme national de contrôle des ALPC et de réduction de la violence armée en République Démocratique du Congo ;
  2. Participer  au processus d’harmonisation des dispositifs légaux pour le contrôle des ALPC ;
  3. Renforcer les capacités techniques et logistiques des acteurs étatiques et non étatiques engagés dans le contrôle des ALPC et la réduction de la violence armée ;
  4. Appuyer la mise en œuvre du programme de Désarmement Communautaire Volontaire (DCV) dans une approche armes contre développement dans le district de l’Ituri
    • Appuyer la mise sur pied et la consolidation des Réseaux des Partenaires (Parlement national, Assemblées provinciales, institutions judiciaires, Organisations de la Société civile, médias …) engagés dans le domaine du contrôle démocratique du secteur de sécurité et de défense;
    • Renforcer les capacités des partenaires dans le domaine du contrôle démocratique du Secteur de sécurité ;

Ce que nous avons accompli à ce jour

Dans la perspective de la mise en œuvre du désarmement civil volontaire, 5 Cahiers de charges  ont été rédigés, finalisés et techniquement validés sur les 5 sites des Antennes provinciales de la CNC-ALPC/Boma (Bas-Congo), Lubumbashi (Katanga), Kisangani (Province Orientale), Bukavu (Sud-Kivu) et Mbandaka (Equateur) .

Ce qui permet ainsi  l'amélioration des capacités de gestion d'une Antenne par ses membres, en une forte cohérence de la vision provinciale de la lutte contre la prolifération des ALPC, et en l'expression quantifiée et chiffrée des besoins et des résultats provinciaux.

  • 6 armureries ont été réhabilitées dont 3 PNC et 3 FARDC, avec l’ONG d’exécution MAG ; 1 unité préfabriquée est installée dans 4 armureries de Kinshasa (à la Force Navale/FARDC, à la Base Logistique de la Force Aérienne de N’dolo/FARDC, au Commissariat/PNC de Kasangulu/Bas-Congo et à l'Inspection Provinciale de Kinshasa) ; la réglementation sécuritaire est modernisée par l'installation de conteneurs préfabriqués dans les armureries et recyclés à partir de vieux conteneurs de transport d'environ 6 m; les râteliers d'armes sont équipés d'une serrure  et de cadenas; les armoires à armes sont équipées d'une serrure et de cadenas et de procédures opérationnelles permanentes (POP) pour les armuriers ; 2 sessions de formation de 7 jours ont été dispensées par les 4 formateurs formés, à près de 30 armuriers venant de 10 armureries.
  • Le Bureau de l’antenne provinciale CNC-ALPC de Kisangani est totalement achevé et réceptionné;
  • 4000 nouvelles recrues des FARDC formées au Contrôle démocratique.

Financement



2008-2014
Donateur
Montant
Allemagne
Australie
PNUD
2 528 571,20 US$
Vue d'ensemble du projet
Statut
Actif
Date de début
Janvier 2008
Date de fin
Décembre 2014
Budget
3 720 753, 65 US$
Donateur
JICA (Japanese International Cooperation Agency)
Zone d'intervention
Province du Bas Congo, Province du Nord-Kivu, Province Orientale, Province du Sud-Kivu, Province duManiema
Points focaux
Nadia Tourqui (Team leader), Cheikh Ndiaye (Coordonateur de la composante), Annie Bipendu ( Chargée de Programme), Paul-Thierry KALONGA (Responsable du projet)
Partenaire
FARDC, PNC, MAG, CNC-ALPC, RSSJ, CAVA
Documents liés
Fiche projet

Synthèse du projet

Etude sur la prolifération des armes légères en République Démocratique du Congo

Cette étude sur la prolifération des armes légères en RDC a été initialement lancée dans le cadre du Projet Reconstruction communautaire, Réintégration des Ex Combattants et Réduction des Armes Légères (ComRec), mené par le PNUD‐RDC afin d’assister le gouvernement de la RDC dans le développement d’initiatives et la mise en oeuvre d’une stratégie pour la réduction de la disponibilité
et de la circulation illicite des armes légères...

Voir plus