6 Mettre en place un partenariat mondial

Où en sommes-nous ?


Le partenariat est la clé du succès des activités de développement. Photo: PNUD-RDC

Cible pas encore atteinte mais des progrès substantiels en cours

La RDC a atteint le point d’achèvement de l’initiative pays pauvres très endettés (PPTE) en 2010 voyant ainsi sa dette annulée de près de 90%. Le service de la dette est passé de 259 millions de dollars US en 2009 à 159 millions USD en 2010, pour remonter à 184 millions USD en 2011 puis est resté stable avec le même montant en 2012. Toutefois, le taux de décaissement de l’Aide Publique au Développement (APD) de 42% en 2012, reste très faible.

L’APD, bien que couvrant l’ensemble du territoire national, demeure très inégalement répartie entre les provinces. En dépit de la grande percée de la téléphonie mobile dans les années 2010, les nouvelles technologies de l’information restent peu utilisées (27,7% pour le téléphone ; 5,2% pour l’ordinateur et 4,5% seulement pour l’Internet en 2012).

Aide publique au Développement en pourcentage du PIB (%)

Line Chart

1.11 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement
    • Seuls cinq pays donateurs ont atteint la cible des Nations Unies pour l’aide publique.
  2. Poursuivre la mise en place d’un système commercial et financier ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire
    • Les pays en développement ont davantage accès aux marchés des pays développés.
    • Les pays les moins avancés sont ceux qui bénéficient le plus des réductions des droits de douane, surtout pour leurs produits agricoles.
  3. Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement
    • Le poids de la dette diminue pour les pays en développement et reste largement au dessous de ses niveaux historiques.
  4. En coopération avec l’industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement
  5. En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les nouvelles technologies, en particulier les technologies de l’information et de la communication, soient à la portée de tous
    • La demande s’est accrue pour les technologies de l’information et des communications.
    • L’accès à Internet reste interdit à la majorité de la population mondiale.
    • Grand écart entre ceux qui disposent d’une connexion Internet à haut débit, principalement dans les nations développées, et les usagers du réseau commuté.