6 Réduire la mortalité infantile

Où en sommes-nous ?

  Une infirmière et une patiente dans une maternité à Goma au Nord-Kivu
Une infirmière et une patiente dans une maternité à Goma (Nord-Kivu). Photo: PNUD

Cible pas encore atteinte mais des progrès substantiels en cours

Après avoir légèrement augmenté entre 2007 et 2010 en se situant respectivement à 148 et 158‰, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans a fortement baissé et se situe à 104‰ en 2013. Il en est de même du taux de mortalité infantile qui est passé de 98‰ en 2007 à 97‰ en 2010 et se situe à 58‰ en 2013.

On observe des disparités entre les provinces, surtout celles de Kinshasa, du Bas-Congo et du Sud-Kivu qui connaissent une amélioration substantielle. Il est passé. Malgré ce rythme, il sera difficile d’atteindre la cible de 30‰ en 2015. En matière de vaccination, la RDC a réalisé une relativement bonne performance. Le taux de vaccination des enfants de 12 à 23 mois est passé de 30,6% en 2007 à 48% en 2010 et à 71,6% en 2013-2014. La cible de 90% d’enfants vaccinés en 2015 est réalisable si les efforts sont maintenus.

Proportion d'enfants de 12 à 23 mois ayant reçu tous les vaccins (%)

Line Chart

1.09 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
    • La mortalité infantile est en baisse, mais pas assez pour atteindre la cible.
    • Raviver les efforts pour lutter contre la pneumonie et la diarrhée, tout en améliorant la nutrition, pourrait sauver des millions d’enfants.
    • Des succès récents dans le contrôle de la rougeole risquent d’être de courte durée si les fonds continuent à manquer.