Les Objectifs du Millénaire pour le développement Huit objectifs pour 2015

A propos des OMD


Vue d'ensemble du Rapport

Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été adoptés par les dirigeants du monde entier lors du Sommet du Millénaire qui s’est déroulé du 6 au 8 septembre 2000, au Siège des Nations Unies à New York. Avec les OMD, la communauté internationale s’est mise d’accord sur des repères concrets, numériques et limités dans le temps pour s’attaquer à la pauvreté extrême sous toutes ses dimensions. Les OMD constituent donc un cadre de référence international qui permet aux gouvernements nationaux et aux institutions internationales de développement de travailler de concert vers des objectifs communs. Les OMD ont ainsi galvanisé des efforts sans précédent pour répondre aux besoins des plus pauvres.

Les OMD sont au nombre de 8 et ils sont assortis de 21 cibles et 60 indicateurs. Ils couvrent toutes les dimensions de la pauvreté : le revenu, l’emploi et la sécurité alimentaire, l’éducation, l’égalité des sexes, la santé, l’environnement, le commerce et l’aide au développement. La date butoir pour atteindre les OMD a été fixée à 2015 (à l’exception de la cible concernant la réduction du nombre de personnes vivant dans les bidonvilles, fixée à 2020).

Le Secrétaire Général des Nations Unies rend compte tous les ans à l’Assemblée Générale des Nations Unies des progrès accomplis dans la réalisation des OMD. Au niveau national, les rapports de suivi des progrès sont produits à intervalles réguliers.

La RDC en a déjà élaboré deux en 2005 et 2010. Le troisième, solennellement présenté le 18 novembre 2014, renseigne sur les progrès réalisés en 2012 et indique que, si des progrès sensibles ont été enregistrés en ce qui concerne le taux net de scolarisation au primaire, l’indice de parité des genres dans la scolarisation, la proportion d’enfants d’un an vaccinés contre la rougeole, le nombre  d’accouchements assistés par un personnel de qualité et la proportion d’enfants de moins de 5 ans qui dorment sous moustiquaires imprégnées, beaucoup reste encore à accomplir pour la majorité des indicateurs dont la réalisation des cibles en 2015 est pratiquement impossible.

 

Cadre d’accélération des OMD


Cadres d’accélération de l’OMD 1 cible 3 et de l'OMD 2

Le Cadre d’accélération des OMD (CAO) est un plan d’action coordonné entre le Gouvernement et ses partenaires pour mettre en œuvre les interventions susceptibles d’accroître les progrès vers la réalisation des OMD. Il dresse une analyse systématique des goulots d’étranglement qui ralentissent ou bloquent la poursuite des interventions nécessaires à la réalisation de l’OMD concerné; inventorie les solutions susceptibles de lever ces goulots et propose des plans d’actions coordonnés pour lever ces obstacles et accélérer les progrès.

A ce jour, trois CAO ont été élaborés et adoptés en RDC. Le premier relatif aux OMD 4 et 5 en 2013 avec l’appui de l’UNICEF, les deux autres  avec l’appui du PNUD relatifs à l’OMD 1 cible 3 : Réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim et à l’OMD 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous. 

Consultations pour l'après 2015


L'enquête "My World" a déterminé les priorités pour l'Agenda du développement pour l'après-2015. Crédit: PNUD.

Retenu par le Secrétaire Général des Nations Unies parmi les cinquante pays devant procéder à des consultations nationales permettant à leurs populations respectives de donner leur vision du développement futur du monde après 2015, la RDC a organisé ses consultations nationales, de mi-décembre 2012 à mi-mai 2013 dans les 11 provinces administratives que compte le pays.

Ces consultations ont touché entre 50 et 80 personnes par province, ces dernières vivant aussi bien en ville que dans des villages et  appartenant à différentes couches sociales et à des catégories socioprofessionnelles hétérogènes.

Cette enquête participative a permis de dessiner une vision prospective de développement telle que désirée par la population congolaise. Pour leur part, les autorités congolaises ont voulu saisir l’opportunité offerte par les consultations nationales pour que l’expérience congolaise soit prise en compte dans la nouvelle vision de développement qui émergera des réflexions au niveau international sur l’Agenda post 2015.

Le rapport analytique de ces consultations a été validé le 18 septembre 2013 au cours d’un atelier regroupant plus d’une centaine de participants dont les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs, les Partenaires techniques et financiers (PTF), les représentants des provinces et de la société civile.

 

Quelles conditions pour le développement en RDC?

L’un des axes des consultations était d’évaluer le cadre des OMD en termes d’avantages et de limites. En ce qui concerne l’opinion des Congolaises et Congolais sur le partenariat mondial futur pour le développement après 2015, les consultations évoquent une panoplie de conditions à remplir pour la réussite du futur cadre de ce partenariat à savoir:

  • La flexibilité de l’échéance selon le niveau de développement de chaque pays ;
  • La mobilisation accrue des ressources disponibles;
  • Une aide publique au développement sans conditionnalité à caractère politique ;
  • La cohérence entre différents cadres de développement [Programme d’action du gouvernement (PAP), Révolution de la modernité, DSCRP, New Deal] des pays moins avancés ;
  • L’implication plus accrue des pays émergents et moins avancés dans la gouvernance mondiale ;
  • La désignation d’un Haut-commissaire aux OMD ;
  • Le développement d’un leadership mondial inclusif.

1.09 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Rapports-clés sur les OMD
Rapport sur les OMD 2014

Le Rapport national sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) renseigne sur les progrès réalisés en 2012 vers la réalisation des huit indicateurs des OMD.

En ligne de mire : prendre les décisions et actions nécessaires, voire urgentes, pour combler les lacunes et atteindre les OMD qui garantissent le bien-être des populations congolaises.

Cadre d'accélération OMD 1 Cible 3

En réponse à l’appel des Nations Unies d’accélérer l’action dans les 1000 jours restant avant la date butoir de la réalisation des OMD, Gouvernement, Agences du Système des Nations Unies et Société de la RDC formulent et adoptent le Cadre d’Accélération de l'OMD 1 cible 3. Il traite de la réduction de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim.

Cadre d'accélération OMD 2

En réponse à l’appel des Nations Unies d’accélérer l’action dans les 1000 jours restant avant la date butoir de la réalisation des OMD, Gouvernement, Agences du Système des Nations Unies et Société de la RDC formulent et adoptent le Cadre d’Accélération de l'OMD 2, qui traite de l'accès à l’éducation primaire pour tous.

 

Lire plus
Vidéo - Les Objectifs du Millénaire pour le développement

Huit objectifs pour 2015 qui répondent aux défis les plus importants du monde