Les Objectifs du Millénaire pour le développement Huit objectifs pour 2015

A propos des OMD

Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été adoptés par les dirigeants du monde entier lors du Sommet du Millénaire qui s’est déroulé du 6 au 8 septembre 2000, au Siège des Nations Unies à New York. Avec les OMD, la communauté internationale s’est mise d’accord sur des repères concrets, numériques et limités dans le temps pour s’attaquer à la pauvreté extrême sous toutes ses dimensions. Les OMD constituent donc un cadre de référence international qui permet aux gouvernements nationaux et aux institutions internationales de développement de travailler de concert vers des objectifs communs. Les OMD ont ainsi galvanisé des efforts sans précédent pour répondre aux besoins des plus pauvres.

Les OMD sont au nombre de 8 et ils sont assortis de 21 cibles et 60 indicateurs. Ils couvrent toutes les dimensions de la pauvreté : le revenu, l’emploi et la sécurité alimentaire, l’éducation, l’égalité des sexes, la santé, l’environnement, le commerce et l’aide au développement. La date butoir pour atteindre les OMD a été fixée à 2015 (à l’exception de la cible concernant la réduction du nombre de personnes vivant dans les bidonvilles, fixée à 2020).

Consultations pour l'après 2015


Logo de l'enquête "My World" qui a déterminé les priorités pour l'Agenda du développement pour l'après-2015. Crédit: PNUD.

Retenu par le Secrétaire Général des Nations Unies parmi les cinquante pays devant procéder à des consultations nationales permettant à leurs populations respectives de donner leur vision du développement futur du monde après 2015, la RDC a organisé ses consultations nationales, de mi-décembre 2012 à mi-mai 2013 dans les 11 provinces administratives que compte le pays.

Ces consultations ont touché entre 50 et 80 personnes par province, ces dernières vivant aussi bien en ville que dans des villages et  appartenant à différentes couches sociales et à des catégories socioprofessionnelles hétérogènes.

Cette enquête participative a permis de dessiner une vision prospective de développement telle que désirée par la population congolaise. Pour leur part, les autorités congolaises ont voulu saisir l’opportunité offerte par les consultations nationales pour que l’expérience congolaise soit prise en compte dans la nouvelle vision de développement qui émergera des réflexions au niveau international sur l’Agenda post 2015.

Le rapport analytique de ces consultations a été validé le 18 septembre 2013 au cours d’un atelier regroupant plus d’une centaine de participants dont les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs, les Partenaires techniques et financiers (PTF), les représentants des provinces et de la société civile.

 

Quelles conditions pour le développement en RDC?

L’un des axes des consultations était d’évaluer le cadre des OMD en termes d’avantages et de limites. En ce qui concerne l’opinion des Congolaises et Congolais sur le partenariat mondial futur pour le développement après 2015, les consultations évoquent une panoplie de conditions à remplir pour la réussite du futur cadre de ce partenariat à savoir:

  • La flexibilité de l’échéance selon le niveau de développement de chaque pays ;
  • La mobilisation accrue des ressources disponibles;
  • Une aide publique au développement sans conditionnalité à caractère politique ;
  • La cohérence entre différents cadres de développement [Programme d’action du gouvernement (PAP), Révolution de la modernité, DSCRP, New Deal] des pays moins avancés ;
  • L’implication plus accrue des pays émergents et moins avancés dans la gouvernance mondiale ;
  • La désignation d’un Haut-commissaire aux OMD ;
  • Le développement d’un leadership mondial inclusif.

1.18 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Rapports-clés sur les OMD
Rapport sur les OMD 2010

A ce jour, deux rapports nationaux sur les OMD ont été publiés en RD Congo, le premier en 2004 et le second, en 2010. Les principales informations du rapport 2010 sont résumées ci-dessous.

Rapport Socio-Economique 2011-2012 et Perspectives 2013

Ce Rapport doit, pour mieux guider l’envol du pays vers un développement durable, répondre aux préoccupations majeures suivantes : (i) le rôle de la croissance économique dans la réduction de la pauvreté, (ii) la contribu­tion des secteurs dans le PIB, (iii) l’impact des réformes institutionnelle, structurelle, conjoncturelle et sectorielle sur la réduction de la pauvreté, (iv) l’accompagnement des secteurs des OMD par le Gouvernement en 2011-12, (v) les biens et services les plus importants au niveau des exportations et importations, (vi) l’apport des Partenaires Techniques et Financiers dans le développement socioéco­nomique de la RDC en 2011-12, et (vii) le niveau d’intégration économique de la RDC aux marchés régionaux (COMESA, CEEAC, SADC).

Lire plus
Vidéo - Les Objectifs du Millénaire pour le développement

Huit objectifs pour 2015 qui répondent aux défis les plus importants du monde